Israël en guerre - Jour 202

Rechercher
Contre-couture

La fashion week de Tel-Aviv marquée par les protestations contre la refonte judiciaire

Le créateur David Weksler fait porter des affiches à certains mannequins ; d’autres sont déguisés en policier et distribuent des "amendes" au public

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

  • Les mannequins du créateur de mode David Weksler sur le podium de la Semaine de la mode Kornit de Tel-Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)
    Les mannequins du créateur de mode David Weksler sur le podium de la Semaine de la mode Kornit de Tel-Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)
  • Les mannequins du créateur de mode David Weksler s'affrontent sur le podium de la Kornit Fashion Week de Tel Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)
    Les mannequins du créateur de mode David Weksler s'affrontent sur le podium de la Kornit Fashion Week de Tel Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)
  • Les mannequins du créateur de mode David Weksler avec un affiche proclamant « La démocracie pour tous » sur le podium de la Kornit Fashion Week de Tel Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)
    Les mannequins du créateur de mode David Weksler avec un affiche proclamant « La démocracie pour tous » sur le podium de la Kornit Fashion Week de Tel Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)
  • Les mannequins du créateur de mode David Weksler sur le podium de la Kornit Fashion Week de Tel Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)
    Les mannequins du créateur de mode David Weksler sur le podium de la Kornit Fashion Week de Tel Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)

Le créateur David Weksler a porté les protestations contre la réforme judiciaire controversée de la coalition sur les podiums de la mode dimanche, lors de l’ouverture de la Kornit Fashion Week à Tel-Aviv.

Weksler, un créateur israélo-brésilien basé à Jaffa et spécialisé dans les textiles durables et recyclés ainsi que dans les tissus imprimés numériquement, a fait défiler ses mannequins sur le podium avec des pancartes dénonçant le projet.

« Démocratie pour tous », « Vêtements pour les traîtres » (« Begadim lebogdim », jeu de mots en hébreu) et « Démocratie ou rébellion », pouvait-on lire sur les pancartes en carton brandies par les mannequins alors qu’ils défilaient sur le podium.

Vêtus des vêtements streetwear colorés caractéristiques de la marque Weksler, les mannequins portaient des couches de tissus imprimés numériquement, mélangés et assortis pour plus d’effet.

Weksler, diplômé du Shenkar College of Engineering and Design et du Central Saint Martins de Londres, est connu depuis longtemps pour ses positions visant à bouleverser les règles imposées par la société, notamment en ce qui concerne le genre et la masculinité.

Cette année, sa collection était axée sur la mode recyclée conçue à l’aide de l’intelligence artificielle, en collaboration avec Kornit Digital, sponsor de l’événement de mode.

Les mannequins du créateur de mode David Weksler sur le podium de la Kornit Fashion Week de Tel Aviv, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)

Le créateur de mode David Weksler se penche sur l’avenir de la mode, en recyclant des vêtements à l’aide de technologies d’impression avancées afin de créer des collections dictées par le tissu.

Dimanche, ses mannequins maquillés de stries de combat rappelant celles des païens et vêtus de tenues aux thèmes opposés (couleurs et noir et blanc), se sont affrontées sur le podium dans une reconstitution des événements récents survenus lors des manifestations hebdomadaires organisées à travers le pays.

Un mannequin, habillé en policier avec des patchs de tissus colorés collés sur les poches de sa chemise, a distribué de fausses « amendes » aux spectateurs du premier rang.

Weksler a appelé son défilé « une émission de télé-réalité sur le podium », thème d’ouverture de la 12e semaine de la mode produite par Motti Reif.

Cette année, l’événement propose 28 défilés présentant à la fois des créateurs de mode de premier plan et des noms plus récents du secteur.

Le mannequin du créateur de mode David Weksler sur le podium de la Semaine de la mode de Tel Aviv Kornit, le 19 mars 2023 (Crédit : Autorisation/Haydon Perrior)

La semaine de la mode de Tel-Aviv, qui a lieu jusqu’au 23 mars, combine des défilés de mode et des événements visant à promouvoir la sensibilisation sociale.

Cet événement d’une semaine comprend des discussions sur le recyclage et la durabilité de l’environnement, des panels sur la santé des femmes, la ménopause, la fertilité et la transformation du corps, la sexualité et l’entreprenariat féminin.

Des centaines de milliers d’Israéliens sont descendus dans la rue ces deux derniers mois pour protester contre le projet controversé du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu de réformer le système judiciaire et de restreindre le pouvoir des tribunaux.

Les opposants affirment que ce projet affaiblira le caractère démocratique d’Israël, supprimera l’un des éléments clés de ses contre-pouvoirs et laissera les minorités sans protection. Les partisans parlent au contraire de la nécessité d’une réforme pour maîtriser une cour trop activiste.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.