La firme pharmaceutique 89bio prépare une IPO à 70 millions de dollars
Rechercher

La firme pharmaceutique 89bio prépare une IPO à 70 millions de dollars

L'entreprise basée à Herzliya et à San Francisco, liée au géant médical Teva, développe des médicaments pour soigner une grave maladie du foie, la NASH

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Image illustrative d'un laboratoire de recherche. (Motortion; iStock by Getty Images)
Image illustrative d'un laboratoire de recherche. (Motortion; iStock by Getty Images)

La firme biopharmaceutique 89bio a rempli une déclaration d’enregistrement initiale pour une introduction en bourse pour un montant de 70 millions de dollars à la Bourse de New York.

La firme, qui se consacre essentiellement à des médicaments traitant les maladies du foie et cardio-métaboliques, a déposé sa déclaration vendredi auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission) américaine. Le symbole commercial de transaction qui été proposé est ETNB.

Grâce à cette IPO, la firme cherche à financer le développement d’un médicament appelé BIO89-100, qui vise à soigner la stéatohépatite non alcoolique (NASH), une grave maladie du foie. Elle espère aussi pouvoir délivrer ce médicament pour traiter d’autres pathologies, notamment l’hypertriglycéridémie sévère (SHTG).

89bio est affiliée au géant pharmaceutique israélien Teva, qui a fourni à 89bio la plus grande partie du savoir-faire relatif à son produit-phare et a conservé certains droits. 89bio a payé à Teva 6 millions de dollars dans le cadre d’un accord conclu au mois d’avril, s’engageant à verser jusqu’à 135 millions de dollars à Teva si le médicament s’avérait être une réussite.

Le directeur des opérations de l’entreprise, Ram Waisbourd, avait tenu un rôle majeur dans l’avancée du département de la recherche et du développement chez Teva.

Parmi les investisseurs actuels de la firme, OrbiMed, Longitude Capital, RA Capital et Pontifax, selon le document présenté à la SEC.

89bio a des bureaux à Herzliya, dans le centre d’Israël, et à San Francisco, en Californie. L’entreprise emploie 14 personnes, en particulier dans le secteur de la recherche et du développement.

Son directeur-général est Rohan Palekar, qui était président et directeur-général d’Avanir Pharmaceuticals et qui a eu également de hautes responsabilités chez Johnson & Johnson.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...