Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

La gare de Sderot, endommagée par une roquette, rouvre après sa fermeture en mai 2023

Endommagée par l’attaque du Hamas du 7 octobre, la voie ferrée qui traverse cette ville située non loin de Gaza est réparée; Les trains vers le nord ne circulent pas encore

Le train pour Sderot près de la ville de Sderot, le 15 juillet 2018. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
Le train pour Sderot près de la ville de Sderot, le 15 juillet 2018. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

La gare de Sderot, fermée depuis la mi-2023, rouvrira lundi prochain, a annoncé mercredi la société de chemins de fer d’Israël.

En mai 2023, la compagnie ferroviaire israélienne avait annoncé l’arrêt de la circulation des trains entre Ashkelon et Netivot, dans le sud d’Israël, pour raisons de sécurité, ce qui avait pour conséquence de ne plus exploiter la gare de Sderot, située à mi-chemin entre ces deux stations.

Sa réouverture a été retardée à cause des tirs de roquettes lors de l’assaut du Hamas du 7 octobre sur le sud d’Israël.

L’annonce faite mercredi explique que la gare, dont les infrastructures endommagées par les tirs de roquettes ont été réparées, rouvrira dès la semaine prochaine.

Lundi, jour de réouverture de la gare, les trains desserviront Sderot à raison d’une rame par heure entre 6 heures et 22 heures, du dimanche au jeudi.

Il ne s’agit pas pour autant d’un retour à la normale car les trains n’ont pas repris en direction du nord, entre Sderot et Ashkelon. Seuls les trains en direction du sud circuleront, vers Beer Sheva en passant par Ofakim.

« Les passagers dont la destination ou la gare de départ est plus au nord devront changer de train à Beer Sheva », précise le communiqué.

Comme d’autres localités, la ville méridionale de Sderot a été frappée par le Hamas, le 7 octobre, lorsque des terroristes ont lancé une attaque sans précédent dans le sud d’Israël, qui a coûté la vie à 1 200 personnes, majoritairement des civils, et fait 253 otages.

Les décombres du poste de police de Sderot détruit par les terroristes du Hamas, le 7 octobre. (Crédit : Chaim Goldberg / Flash90)

Le jour de l’attaque, les terroristes ont pris d’assaut le poste de police de Sderot, qui a été le théâtre de violents combats entre le Hamas et les policiers. Le bâtiment a été totalement détruit. Une cinquantaine de civils et 20 policiers ont été tués à Sderot le 7 octobre 2023.

Suite à l’attaque du Hamas, l’armée israélienne a évacué les villes situées le long de la frontière de Gaza, à commencer par Sderot. Le mois dernier, l’armée a déclaré que les habitants pourraient y revenir après s’être assurée que cela ne présentait aucun risque pour les civils.

Avec le retour des habitants, la ville a pris des mesures pour revenir à la normale, comme en témoigne la réouverture des écoles la semaine passée.

Selon le porte-parole du ministère de l’Éducation, pour le Times of Israël, on estime de 55 à 60 % la part des élèves, de la maternelle à la Terminale, qui étaient revenus.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.