La Knesset accorde des services supplémentaires aux victimes de violence familiale
Rechercher

La Knesset accorde des services supplémentaires aux victimes de violence familiale

Les femmes qui ont passé au moins 60 jours dans un refuge auront droit à un travailleur social, une aide à l’emploi et une aide juridique

Une victime de viol. Illustration. (Crédit : Shutterstock)
Une victime de viol. Illustration. (Crédit : Shutterstock)

La Knesset a approuvé lundi à l’unanimité une loi qui accordera aux victimes de violence familiale des services publics supplémentaires.

Ces services seront proposés aux femmes qui ont passé au moins 60 jours dans un refuge, ou six mois dans un autre logement temporaire.

L’Etat accordera notamment aux victimes un travailleur social, une aide à l’emploi et une aide juridique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...