La Lituanie veut renforcer la coopération entre Israël et l’UE sur l’Iran
Rechercher

La Lituanie veut renforcer la coopération entre Israël et l’UE sur l’Iran

“C’était assez nouveau d’entendre les failles de l’accord, les doutes sur sa mise en place, les doutes sur la poursuite [par l’Iran] de son programme nucléaire sans tenir compte de ce qu’il a accepté”, a expliqué le ministre lituanien des Affaires étrangères

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Linas Linkevicius, ministre lituanien des Affaires étrangères avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 4 septembre 2017. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Linas Linkevicius, ministre lituanien des Affaires étrangères avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 4 septembre 2017. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le ministre lituanien des Affaires étrangères a appelé lundi à une plus forte coopération entre Jérusalem et l’Union européenne (UE) sur les ambitions nucléaires iraniennes. Il a indiqué que sa visite en Israël cette semaine lui avait ouvert les yeux sur les aspects problématiques de l’accord nucléaire que la communauté internationale a conclu en 2015 avec Téhéran.

« J’ai dit [à mes interlocuteurs israéliens] que beaucoup pensent que l’accord iranien est un moyen de tempérer le problème [des ambitions nucléaires de l’Iran] en utilisant cet engagement, mais j’ai entendu beaucoup de critiques de l’accord nucléaire. Nous devons mettre tous ces arguments sur la table et les étudier très attentivement. Sinon, il sera difficile de trouver une approche commune », a dit Linas Linkevičius au Times of Israël.

« Pour moi, c’était assez nouveau d’entendre les failles de l’accord, les doutes sur sa mise en place, les doutes sur la poursuite [par l’Iran] de son programme nucléaire sans tenir compte de ce qu’il a accepté », a-t-il dit.

Linkevičius, qui est le ministre des Affaires étrangères de son pays depuis 2012, a rencontré cette semaine le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le président Reuven Rivlin, le ministre de la Défense Avigdor Liberman, la vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely, de hauts responsables et des spécialistes de la sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...