La ministre de l’Egalité sociale passe de Kakhol lavan à Yesh Atid
Rechercher

La ministre de l’Egalité sociale passe de Kakhol lavan à Yesh Atid

La députée Meirav Cohen est la neuvième à quitter le parti de Gantz depuis la dissolution de la Knesset en décembre

La ministre de l'Égalité sociale Meirav Cohen, à Jérusalem, le 18 mai 2020. (Flash90)
La ministre de l'Égalité sociale Meirav Cohen, à Jérusalem, le 18 mai 2020. (Flash90)

La ministre de l’Égalité sociale, Meirav Cohen, quittera Kakhol lavan pour rejoindre le parti d’opposition Yesh Atid, ce qui fait d’elle la neuvième législatrice à abandonner le parti au cours des deux dernières semaines, alors que la vie politique se prépare aux élections de mars.

Yesh Atid a annoncé cette décision dans une déclaration mardi.

Kakhol lavan, qui compte 14 députés dans la coalition sortante, a observé une fuite des législateurs depuis la dissolution de la Knesset le mois dernier en raison de l’échec de l’adoption d’un nouveau budget. Le parti a été battu dans les sondages et la position de son leader, le ministre de la défense Benny Gantz, a été remise en question.

« Yesh Atid est heureux d’annoncer que la ministre de l’Égalité sociale, Meirav Cohen, rejoint le parti », indique la déclaration. « Ce soir, le président de Yesh Atid, Yair Lapid, et la ministre Meirav Cohen feront une déclaration commune à la presse ».

Benny Gantz (à gauche) et Benjamin Netanyahu à la Knesset lors d’un vote pour la dissolution du parlement, le 2 décembre 2020. (Danny Shem Tov / porte-parole de la Knesset)

Cohen fait partie des nombreux législateurs de Kakhol lavan qui ont menacé de quitter le parti à cause de la direction de Gantz, selon Zman Yisrael, la version en hébreu du Times of Israël.

Elle a emboîté le pas au ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi, à l’ancien ministre de la Justice Avi Nissenkorn, au ministre des Sciences et de la technologie Izhar Shay et aux députés Ram Shefa, Asaf Zamir, Miki Haimovich, Einav Kabla et Michal Cotler-Wunsh, dont aucun ne figurera sur la liste du parti Kakhol lavan pour les élections du 23 mars.

Gantz a demandé à Nissenkorn de démissionner de son poste de ministre de la Justice après qu’il a annoncé son intention de rejoindre le nouveau parti du maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, HaIsraelim.

Il a également déclaré à Zamir et Haimovich qu’ils étaient exclus de la liste du parti pour les prochaines élections en raison de leur vote contre la prolongation de la date limite du budget de l’Etat, ce qui a finalement provoqué la chute du gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...