La Népalaise victime du terrorisme : Je n’ai trouvé personne pour m’aider
Rechercher

La Népalaise victime du terrorisme : Je n’ai trouvé personne pour m’aider

Hisouri Tepalya décrit comment elle a titubé dans les rues après avoir été poignardée dans le dos à Jérusalem

Hisouri Tepalya, une femme népalaise blessée dans une attaque terroriste le 29 novembre 2015, parlant aux journalistes de son lit d'hôpital (Crédit : Capture d'écran : Ynet)
Hisouri Tepalya, une femme népalaise blessée dans une attaque terroriste le 29 novembre 2015, parlant aux journalistes de son lit d'hôpital (Crédit : Capture d'écran : Ynet)

Hisouri Tepalya, une Népalaise qui a été blessée lors d’une attaque terroriste à Jérusalem dimanche matin, a décrit comment elle n’a pas réussi à ne pas trouver de l’aide immédiatement après avoir été poignardé par un terroriste palestinien à un arrêt de bus.

Tepalya a déclaré aux journalistes de son lit d’hôpital de Shaare Zedek, dimanche après-midi, que la rue Shamgar était relativement vide au moment de l’attaque. « Je n’arrivais pas à trouver quelqu’un pour m’aider, donc j’ai dû traverser la rue où il y avait un bus », a-t-elle expliqué.

Saignant abondamment, Tepalya a finalement été aidée par le chauffeur du bus, qui a appelé la police et les secouristes sur place. « Il m’a aidé, a mis une serviette sur ma blessure et a appelé une ambulance », a déclaré Tepalya avant de remercier le conducteur pour son aide.

« Je me suis assise dans le bus et j’ai perdu beaucoup de sang », a déclaré Tepalya.

« Quelqu’un est venu derrière moi et m’a poignardée dans le dos. J’étais effrayée ; j’ai vu du sang partout sur ma main », a raconté Tepalya, et a indiqué qu’il a fallu plusieurs minutes pour réaliser qu’elle a été victime d’une attaque terroriste.

« Puis j’ai compris que c’était une attaque terroriste parce que j’ai écouté les informations dernièrement », a-t-elle précisé et a ajouté, « j’ai été effrayée récemment en raison de ce qui se passe actuellement ».

Tepalya, une soignante qui célèbre son 31e anniversaire lundi, a déclaré que, malgré l’épreuve, elle prévoit de rester en Israël.

Selon la police, un jeune de 17 ans, un résident de Hébron s’est approché de Tepalya par derrière alors qu’elle attendait à l’arrêt de bus, l’a poignardée à son dos et s’est enfui, déclenchant une chasse à l’homme qui s’est étendue aux bâtiments et dans les rues avoisinantes.

Peu après 11 heures, la police a déclaré qu’ils ont retrouvé l’adolescent palestinien qui se cachait dans un chantier de construction, situé à proximité. La police a indiqué qu’il a admis qu’il avait mené l’attaque. Il correspondait également à la description fournie par les témoins oculaires de l’attaque.

Le suspect a été remis à l’unité de la police de Jérusalem des enquêtes spéciales pour interrogatoire. Deux autres complices présumés ont été arrêtés par la police à proximité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...