La police enquête sur une vidéo choquante de chiens brûlés vifs
Rechercher

La police enquête sur une vidéo choquante de chiens brûlés vifs

On peut entendre les animaux hurler de peur sur un post perturbant paru sur Facebook. Les pompiers n'ont pu sauver les chiens brûlés vifs dans une voiture abandonnée dans le nord d'Israël

Capture d'écran d'une vidéo montrant des chiens brûlés vifs dans une voiture abandonnée à proximité de la ville arabe israélienne d'Umm al-Fahm. (Capture d'écran : Facebook)
Capture d'écran d'une vidéo montrant des chiens brûlés vifs dans une voiture abandonnée à proximité de la ville arabe israélienne d'Umm al-Fahm. (Capture d'écran : Facebook)

La police a ouvert lundi une enquête sur un incident survenu à proximité de la ville israélo-arabe d’Umm al-Fahm, dans le nord du pays, après l’émergence d’une vidéo choquante montrant des chiens brûlés vifs dans une voiture abandonnée.

Dans la vidéo téléchargée sur Facebook, des chiens, piégés dans une voiture en flammes, aboient et hurlent de douleur et de peur, enfermés à l’intérieur du véhicule.

Selon des articles parus dans les médias hébreux, les pompiers et les employés municipaux alertés par un passant sont arrivés sur les lieux et ont éteint l’incendie, mais n’ont pu sauver les chiens, dont le nombre n’a pu encore être déterminé.

Un porte-parole de la police a déclaré aux médias israéliens que les autorités oeuvraient pour « retrouver les auteurs afin de les traduire en justice ».

Eti Altman, présidente de l’ONG de protection animale ‘Let the Animals Live’, a appelé le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan à s’assurer que la police puisse retrouver les responsables de l’incident, affirmant que « toutes les limites possibles ont été franchies ».

« Je veux regarder [les auteurs] dans les yeux et les voir devant la justice, les voir emprisonnés pendant de longues années afin de faire d’eux un exemple », a-t-elle écrit sur Facebook.

Rami Mahameed, qui habite Umm al-Fahm, a déclaré au site d’information israélien Ynet que cet incident était « horrible » et a demandé que les individus responsables soient jetés en prison.

« Les gens qui ont commis cet acte ne sont pas des êtres humains. Les chiens sont meilleurs qu’eux », a-t-il dit.

« C’est un acte horrible et il est difficile pour nous de le comprendre. Il est malheureux que nous connaissions une situation telle que celle-là », a-t-il ajouté.

Un autre résident d’Umm al-Fahm estime que brûler vifs ces chiens n’est « pas différent du meurtre d’un être humain ».

« A mon avis, des gens comme ça sont perturbés psychiquement et ils ne méritent pas d’évoluer au milieu des [autres] êtres humains. Ils sont capables de perpétrer des actes pires » que celui-là, a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...