La police interrompt un autre mariage contrevenant aux restrictions sanitaires
Rechercher

La police interrompt un autre mariage contrevenant aux restrictions sanitaires

Le mariage a eu lieu dans l'implantation de Beitar Illit, et réunissait plus de 150 personnes ; le marié a été arrêté

Photo illustrative d'un mariage ultra-orthodoxe dans l'implantation de Beitar Illit. (Crédit : Yaakov Lederman/Flash90)
Photo illustrative d'un mariage ultra-orthodoxe dans l'implantation de Beitar Illit. (Crédit : Yaakov Lederman/Flash90)

La police a interrompu un autre mariage dans une implantation de Cisjordanie essentiellement ultra-orthodoxe qui contrevenait aux mesures de sécurité imposées par le ministère de la Santé, qui visent à freiner la propagation du coronavirus.

Le site d’information ultra-orthodoxe Kikar Hashabbat a rapporté que le marié avait été arrêté.

Selon la police, environ 150 personnes participaient à l’événement, ce qui dépasse largement la directive du gouvernement selon laquelle pas plus de 10 personnes ne doivent être présentes dans une même pièce à la fois.

Le mariage a eu lieu dans l’implantation de Beitar Illit, près de Bethléem. C’est l’un des nombreux cas de non-respect des ordres du ministère de la Santé par la communauté ultra-orthodoxe, qui organise de grands mariages et continue à étudier dans des écoles dont la fermeture a été ordonnée.

« Les troupes de police qui sont arrivées sur les lieux ont ordonné aux participants de se disperser et ont arrêté un suspect pour avoir violé un ordre de santé publique et mis en danger la population. Le propriétaire de la salle sera retrouvé et amené [pour être interrogé] prochainement », a fait savoir la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...