La superstar du football Messi devient membre du fan club d’une équipe d’Israël
Rechercher

La superstar du football Messi devient membre du fan club d’une équipe d’Israël

Le joueur argentin, ambassadeur pour la marque d'une entreprise fondée par le propriétaire du Beitar Jerusalem, a reçu sa carte de membre lors d'un événement à Barcelone

Lionel Messi (à droite), star du football argentin, reçoit sa carte de membre du fan club du Beitar Jerusalem des mains du propriétaire du club, Moshe Hogeg, lors d'un événement à Barcelone, Espagne, en décembre 2018. (Capture d'écran : Twitter)
Lionel Messi (à droite), star du football argentin, reçoit sa carte de membre du fan club du Beitar Jerusalem des mains du propriétaire du club, Moshe Hogeg, lors d'un événement à Barcelone, Espagne, en décembre 2018. (Capture d'écran : Twitter)

La superstar du football argentin Lionel Messi est maintenant indirectement lié au Beitar Jerusalem, une équipe de football israélienne populaire dont les fans ont été accusés à plusieurs reprises de racisme.

Messi est l’ambassadeur de la marque Sirin Labs, une société high-tech fondée par Moshe Hogeg. Hogeg a également acheté le Beitar Jerusalem cette année. La semaine dernière, Messi est devenu l’égérie de Finney, un « smartphone blockchain » produit par Sirin Labs qui est doté d’un portefeuille de crypto monnaie.

Messi, qui joue professionnellement pour l’équipe espagnole du FC Barcelone, est cinq fois lauréat du prix FIFA Ballon d’Or, qui récompense le meilleur joueur de football du monde.

Cette semaine, Hogeg a remit à Messi une carte de membre du fan club du Beitar Jerusalem lors d’un événement pour la promotion du smartphone Finney à Barcelone.

Hogeg a acheté le Beitar Jerusalem en août pour 7,2 millions de dollars à Eli Tabib, qui en était le propriétaire depuis 2013.

L’équipe nationale de football d’Argentine, dirigée par Messi, devait jouer contre Israël à Jérusalem cette année, mais le match a été annulé en raison des menaces proférées contre Messi par des militants anti-Israël. Il s’était déjà rendu en Israël en 2013 avec des membres du FC Barcelone.

Certains fans du Beitar Jerusalem ont acquis une réputation de racistes. Les fans ont protesté en 2013 lorsque l’équipe a signé ses deux premiers joueurs musulmans. En 2017, un conseiller de l’équipe a démissionné après avoir dit qu’il ne voulait pas engager un joueur musulman dans l’équipe. En 2012, à l’issue d’un match, les fans du Beitar ont défilé dans un centre commercial de Jérusalem et y ont tabassé des employés arabes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...