La synagogue frappée par une roquette il y a quelques heures prête pour Shavouot
Rechercher

La synagogue frappée par une roquette il y a quelques heures prête pour Shavouot

Le trou fait par une roquette de Gaza est toujours là mais le reste des dégâts a été réparé et la synagogue Yad Michael est prête pour les prières de la fête

  • Les forces de sécurité dans une synagogue frappée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza à Ashkelon, dans le sud d'Israël, le 16 mai 2021. (Crédit : Avi Roccah/Flash90)
    Les forces de sécurité dans une synagogue frappée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza à Ashkelon, dans le sud d'Israël, le 16 mai 2021. (Crédit : Avi Roccah/Flash90)
  • Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Avi Roccah/Flash90)
    Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Avi Roccah/Flash90)
  • Une synagogue d'Ashkelon frappée par une roquette de Gaza, le 16 mai 2021. (Crédit : Autorité des incendies et des secours)
    Une synagogue d'Ashkelon frappée par une roquette de Gaza, le 16 mai 2021. (Crédit : Autorité des incendies et des secours)
  • Les pompiers à l'extérieur d'une synagogue touchée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, le 16 mai 2021. (Crédit : Autorité nationale des incendies et des secours)
    Les pompiers à l'extérieur d'une synagogue touchée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, le 16 mai 2021. (Crédit : Autorité nationale des incendies et des secours)
  • Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Jack Guez/AFP)
    Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Jack Guez/AFP)
  • Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Jack Guez/AFP)
    Des fidèles nettoient l'intérieur d'une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Jack Guez/AFP)

A peine deux heures après qu’une roquette tirée depuis Gaza s’est écrasée, dimanche, sur une synagogue, faisant un trou dans le mur et projetant des débris autour du bâtiment, les locaux ont nettoyé les dégâts et permis au lieu de culte d’être prêt juste à temps pour les prières qui lanceront dans la soirée la fête de Shavouot.

Des bouts de roquette ont été enlevés de la bâtisse de la synagogue Yad Michael, et l’intérieur a été nettoyé. Seul reste le trou qui a été fait par une partie de la roquette, en haut du mur, preuve béante de ce qui est arrivé.

« Personne ne détruira notre fête », commente le chantre de la synagogue.

La roquette a été lancée dimanche après-midi au cours de l’un des barrages incessants de roquettes tirées par les groupes terroristes de Gaza. La ville d’Ashkelon, dans le sud du pays, a été lourdement visée. Le projectile a directement frappé l’habitation du rabbin de la synagogue, causant d’immenses dégâts sur le bâtiment et aux alentours.

Une frappe à la roquette sur une synagogue d’Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Autorité des incendies et des secours)

Des dizaines d’habitants sont allés à la synagogue et ils y ont effectué des opérations de nettoyage et de réparation rapides. « Comme vous pouvez le voir, la synagogue est prête pour les prières de la fête, ce soir », déclare le chantre, Shalom Biton, d’un air ravi. « Tous les fidèles ont reçu le message de venir aux prières comme d’habitude ».

Biton note que Shavouot est la fête qui marque le don biblique de la Torah par Dieu au peuple d’Israël sur le mont Sinaï, ajoutant qu’il est impossible que la communauté laisse les terroristes de Gaza gâcher les célébrations.

Une synagogue d’Ashkelon frappée par une roquette de Gaza, le 16 mai 2021. (Crédit : Autorité des incendies et des secours)

« Les Israéliens sont forts et courageux, » dit Biton à un journaliste de la Douzième chaîne alors que le travail de nettoyage s’achève autour de lui.

Shalom Biton, chantre de la synagogue Yad Michael d’Ashkelon, s’exprime pendant le nettoyage du lieu de culte suite à une attaque à la roquette venant de la bande de Gaza, le 16 mai 2021. (Capture d’écran : Douzième chaîne synagogue in Ashkelon,

Un homme enlève un tapis jonché de débris installé à proximité de l’arche sacrée, où sont conservés les rouleaux de Torah ; un autre entre dans le champ de la caméra avec un balai.

Des fidèles nettoient l’intérieur d’une synagogue endommagée suite à un tir de roquette de Gaza à Ashkelon, le 16 mai 2021. (Crédit : Avi Roccah/Flash90)

« Nos ennemis doivent le savoir… ils ne vont pas nous vaincre », ajoute Biton, en saluant l’équipe de nettoyage. « Même s’il y a encore 100 séries de conflit, ils perdront leur temps ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...