Rechercher

Lapid : « Quiconque fait du mal aux Israéliens doit savoir que cela se terminera mal »

Cinq Palestiniens armés ont été tués dans un raid, dont le chef terroriste de La Fosse aux Lions ; un sixième a été tué dans un affrontement près de Ramallah

Des hommes armés lors des funérailles des personnes tuées lors des affrontements déclenchés par un raid israélien de nuit contre le groupe terroriste La Fosse aux Lions, dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 25 octobre 2022. (Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP)
Des hommes armés lors des funérailles des personnes tuées lors des affrontements déclenchés par un raid israélien de nuit contre le groupe terroriste La Fosse aux Lions, dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 25 octobre 2022. (Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP)

Le Premier ministre Yair Lapid a déclaré mardi que quiconque s’en prend aux citoyens israéliens « doit savoir que cela se terminera mal », après que les troupes ont mené un raid dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, déclenchant des affrontements qui ont fait cinq morts, dont un haut dirigeant du groupe terroriste « La Fosse aux Lions ».

« Le terroriste Wadee al-Houh a été tué dans l’échange de tirs », a déclaré Lapid à la chaîne publique Kan.

« Israël ne se laissera jamais dissuader d’agir pour sa sécurité. Une partie de cette équipe est composée de personnes qui ont blessé Ido Baruch, et dès qu’ils nous blessent, soldats des Tsahal et civils israéliens, ils devraient savoir que cela se terminera mal », a-t-il ajouté, faisant référence à un soldat tué dans une attaque par balles près de Naplouse le mois dernier.

Dans une déclaration ultérieure, Lapid a dit qu’il avait parlé avec les commandants impliqués dans le raid pour recevoir plus de détails et les féliciter.

Le Premier ministre a déclaré que cela faisait partie d’une opération plus large contre le terrorisme qui lui avait été présentée par les chefs de la sécurité ces derniers jours, et a souligné la nécessité d’une vigilance continue.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a déclaré mardi matin dans un message sur Twitter qu’il « n’y a pas et il n’y aura jamais de villes sanctuaires pour les terroristes ».

« Nous continuerons d’agir contre quiconque tente de nuire aux citoyens d’Israël, où et quand cela est nécessaire », a-t-il ajouté.

Le ministre de la Défense Benny Gantz, à gauche, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, au centre, et le Premier ministre Naftali Bennett assistent à un vote préliminaire sur un projet de loi visant à dissoudre le Parlement, à la Knesset à Jérusalem, le 22 juin 2022 (Crédit : Maya Alleruzzo/AP)

Le Premier ministre par alternance Naftali Bennett a tweeté que « les terroristes n’auront aucune cachette et aucun repos. Nous les atteindrons et les frapperons partout et à tout moment ».

De son côté, le chef du parti arabe israélien radical Balad, Sami Abou Shahadeh, a condamné le raid de Tsahal sur Naplouse comme un « crime de guerre et un terrorisme ».

Gantz s’est rendu, dans l’après-midi, dans le quartier général de la brigade régionale de Samarie, dans le nord de la Cisjordanie.

« Nous n’accepterons pas la réalité du terrorisme sur aucun des fronts où nous opérons. Quiconque tente de nuire à des citoyens israéliens finira en prison ou dans une tombe », a-t-il déclaré.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...