L’armée israélienne arrête un Palestinien avec des couteaux en Cisjordanie
Rechercher

L’armée israélienne arrête un Palestinien avec des couteaux en Cisjordanie

Un adolescent s'est approché d'une jeep militaire, une lame à la main. Il l'a lâchée avant que les soldats ne le maîtrisent

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un couteau découvert par les soldats appartenant à un Palestinien qui a tenté d'approcher des soldats israéliens au carrefour de Beit Anun en Cisjordanie, le 1er janvier 2018 (Crédit :  Armée israélienne)
Un couteau découvert par les soldats appartenant à un Palestinien qui a tenté d'approcher des soldats israéliens au carrefour de Beit Anun en Cisjordanie, le 1er janvier 2018 (Crédit : Armée israélienne)

Les soldats ont arrêté lundi soir un adolescent palestinien muni d’un couteau et se dirigeait vers leur jeep dans le centre de la Cisjordanie, a fait savoir l’armée.

Les responsables présents sur les lieux ont indiqué que le jeune de 19 ans s’était approché du véhicule au carrefour de Beit Anun, à proximité de Hébron, et qu’il avait lâché un couteau sur le sol.

Les militaires qui se trouvaient dans la jeep l’ont alors maîtrisé sans avoir besoin de recourir à leurs armes, ont expliqué les militaires.

En le fouillant, les soldats ont trouvé un second couteau en sa possession.

L’homme a été placé sous arrestation et brièvement interrogé sur les lieux de l’arrestation avant d’être livré aux policiers pour un interrogatoire plus approfondi, a dit l’armée.

Aucun soldat n’a été blessé au cours de l’incident.

Mercredi dernier, la police avait appréhendé un adolescente palestinienne qui, selon elle, tentait d’entrer clandestinement en Israël pour y mener un attentat terroriste.

La suspecte, une jeune fille de 18 ans, avait été refoulée au carrefour de Qalandiya, à proximité de Jérusalem, et s’était représentée au même poste de contrôle en utilisant le permis de sa soeur de 7 ans. Lorsque l’entrée lui avait été refusée, elle avait commencé à se quereller avec les gardes-frontières et tenté de forcer le passage, avait fait savoir un porte-parole de la police.

Au cours de l’interrogatoire qui avait suivi, elle avait admis avoir planifié un attentat dans le secteur de Jérusalem.

Une source proche du dossier a fait savoir au Times of Israel qu’elle avait prévu d’acheter un couteau et de poignarder un policier. La femme, originaire de la ville de Qataneh, a été emprisonnée. Son identité n’a pas été rendue publique par la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...