Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Le candidat d’extrême-droite à la présidence argentine veut se convertir au judaïsme

Javier Milei, qui étudie la Torah, admet que Shabbat pourrait être un obstacle à sa conversion ; il a promis de déplacer l'ambassade du pays à Jérusalem s'il devient président

Javier Milei, candidat à la présidence de la coalition Liberty Advances, levant les bras au siège de sa campagne après la fermeture des bureaux de vote lors des élections primaires, à Buenos Aires, en Argentine, le 13 août 2023. (Crédit : Natacha Pisarenko/AP Photo)
Javier Milei, candidat à la présidence de la coalition Liberty Advances, levant les bras au siège de sa campagne après la fermeture des bureaux de vote lors des élections primaires, à Buenos Aires, en Argentine, le 13 août 2023. (Crédit : Natacha Pisarenko/AP Photo)

BUENOS AIRES (JTA) – L’Argentine n’a jamais eu de président juif. Mais cette idée pourrait devenir une réalité après les élections générales d’octobre.

En effet, dimanche, Javier Gerardo Milei, un libertarien qui souhaite convertir la monnaie argentine en dollar américain et qui a fait les gros titres pour ses commentaires controversés sur des sujets brûlants allant du dérèglement climatique à l’éducation sexuelle, est arrivé en tête des votes lors des élections primaires nationales.

Il souhaite également se convertir au judaïsme.

Dans une interview accordée au journal espagnol El País le mois dernier, Milei a déclaré qu’il envisageait de se convertir. L’un des obstacles qu’il rencontre est l’observation de Shabbat.

« Si je deviens président, comment vais-je faire à Shabbat ? Vais-je me déconnecter du pays du vendredi au samedi ? Certaines questions rendraient [la religion] incompatible. Le rabbin qui m’aide à étudier dit que je devrais lire la Torah du point de vue de l’analyse économique », a-t-il déclaré.

Milei, un économiste de 52 ans qui a été élevé dans la religion catholique et qui dirige le parti La Libertad Avanza (La liberté avance), créé il y a deux ans, étudie régulièrement des sujets juifs avec le rabbin Shimon Axel Wahnish, qui dirige l’ACILBA, une communauté juive argentino-marocaine basée à Buenos Aires.

Javier Milei, député argentin et pré-candidat à la présidence pour le parti La Libertad Avanza, prononça,t un discours lors de la clôture de sa campagne pour les élections primaires du 13 août, au Movistar Arena de Buenos Aires, le 7 août 2023. (Crédit : Luis Robayo/AFP)

« C’est une personne que j’aime beaucoup, que je consulte régulièrement », a déclaré Milei dans une interview à Radio Jai, une station de radio juive qui émet depuis Buenos Aires. « Ce sont des discussions qui peuvent durer deux ou trois heures et qui, pour moi, sont très enrichissantes et m’aident à grandir et à comprendre les situations d’une manière beaucoup plus profonde. »

La personnalité de Milei, ses principes politiques et son succès électoral n’ont rien de surprenant. Ce politicien à la tête touffue et aux longues rouflaquettes a obtenu 30 % des voix lors des primaires, alors que les sondages lui prédisaient entre 15 et 20 %, battant à la fois le parti péroniste de gauche au pouvoir et le principal bloc d’opposition conservateur.

Le vote primaire étant obligatoire pour la plupart des adultes en Argentine, les élections primaires sont considérées comme un indicateur précis des élections générales ultérieures.

Milei est souvent qualifié « d’extrémiste de droite », de « libertaire » et « d’anarcho-capitaliste ». Il accuse l’establishment d’être responsable des niveaux de pauvreté et des taux d’inflation galopants du pays, et il met en avant ses problèmes de corruption. S’il est élu, il affirme qu’il démantèlera la Banque centrale d’Argentine et qu’il réduira fortement les dépenses publiques.

Au-delà de l’économie, il a qualifié le dérèglement climatique de « mensonge socialiste », a déclaré que le marché libre « devrait dicter les dons d’organes » et pense que « l’éducation sexuelle est un stratagème pour détruire les valeurs familiales ». (Il est également ancien coach sexuel tantrique).

Lors de ses apparitions publiques, Milei cite souvent des passages de la Torah. Au début du mois, il est monté sur scène lors d’un événement de campagne dans une arène de Buenos Aires au son d’un shofar, la corne de bélier que l’on souffle à Rosh HaShana.

Il a visité le musée de la Shoah de Buenos Aires et s’est rendu en juillet dernier à New York, où il s’est recueilli sur la tombe du rabbin Loubavitch Menachem Mendel Schneerson, l’ancien chef spirituel influent du mouvement Habad-Loubavitch.

Milei et sa candidate à la vice-présidence, Victoria Villaruel, ont été les deux seuls législateurs argentins à voter contre un projet de loi visant à faire du 18 juillet, date de l’attentat à la bombe contre le centre juif AMIA en 1994, un jour de deuil national. Un groupe de familles de victimes de l’attentat a crié sur Milei, cette année, lors de la cérémonie de commémoration de l’attentat qui avait fait 85 morts.

Après de vives critiques, Milei a tenté de modifier son vote, mais sa demande a été rejetée par le président de la Chambre des députés.

Milei est résolument pro-Israël et a déclaré que ses « deux grands alliés sont les États-Unis et Israël ». S’il est élu, il a promis de transférer l’ambassade d’Argentine de Tel Aviv à Jérusalem et d’effectuer son premier voyage à l’étranger en tant que président en Israël, où il a déclaré qu’il « approfondirait ses études de la Torah, du Talmud et d’autres écritures juives », selon l’organe de presse local La Nación.

Milei possède également plusieurs chiens mastiff, dont au moins deux portent le nom d’économistes juifs : Milton, pour le prix Nobel Milton Friedman, et Murray, pour Murray Rothbard, souvent considéré comme le père de l’anarcho-capitalisme, qui prône des sociétés sans État.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.