Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Le chef de la CIA se rend au Qatar pour une réunion « d’urgence » sur la trêve

Une réunion au Caire sur un projet de trêve associée à la libération d'otages israéliens dans la bande de Gaza s'est achevée dimanche sans avancée

Illustration : Le directeur de la CIA américaine, William Burns, s'exprime au siège de la Central Intelligence Agency à Langley, en Virginie, le 8 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Susan Walsh)
Illustration : Le directeur de la CIA américaine, William Burns, s'exprime au siège de la Central Intelligence Agency à Langley, en Virginie, le 8 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Susan Walsh)

Le chef du renseignement américain, William Burns, est attendu à Doha pour une « réunion d’urgence » avec le Premier ministre du Qatar sur les négociations en vue d’une trêve dans la bande de Gaza, a indiqué dimanche à l’AFP une source proche des discussions.

Cette source, qui a requis l’anonymat, a indiqué que M. Burns était en route vers la capitale qatarie pour s’entretenir avec le Premier ministre, cheikh Mohammed ben Abdelrahmane Al Thani, dont le pays a participé aux efforts de médiation aux côtés de l’Egypte et des Etats-Unis, en vue d’une trêve entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza et de la libération d’otages.

Les derniers pourparlers indirects entre le Hamas et Israël « n’ayant pas abouti au Caire, le directeur de la CIA, M. Burns, se rend à Doha pour une réunion d’urgence avec le Premier ministre du Qatar afin de discuter des moyens de remettre les pourparlers sur les rails », a déclaré la source.

Une réunion au Caire sur un projet de trêve associée à la libération d’otages dans la bande de Gaza s’est achevée dimanche sans avancée.

Une délégation du groupe terroriste islamiste palestinien sera toutefois de retour en Egypte mardi pour reprendre les négociations, selon le média égyptien proche du renseignement, Al-Qahera News.

L’offre des pays médiateurs présentée fin avril au Hamas prévoit une trêve associée à une libération d’otages retenus dans la bande de Gaza, en échange de terroristes palestiniens détenus par Israël pour atteinte à la sécurité nationale.

William Burns se trouvait dimanche au Caire, selon des médias américains, tandis qu’Israël n’était pas présent aux discussions.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.