Le cousin du terroriste de Manchester, arrêté par la police, postait des messages antisémites sur Facebook
Rechercher

Le cousin du terroriste de Manchester, arrêté par la police, postait des messages antisémites sur Facebook

Salman Abedi, qui a commis l'attentat suicide de Manchester qui a fait 22 morts, était aussi allé prier dans une mosquée fréquentée par deux membres britanniques de l'EI

Les services d'urgence arrivent à proximité de l'Arena à Manchester, au Royaume-Uni, le 23 mai 2017 (Crédit : Dave Thompson/Getty Images, via JTA)
Les services d'urgence arrivent à proximité de l'Arena à Manchester, au Royaume-Uni, le 23 mai 2017 (Crédit : Dave Thompson/Getty Images, via JTA)

Un cousin du kamikaze de Manchester, qui a été arrêté la semaine dernière en liaison avec l’attentat qui a fait 22 morts, publiait des messages antisémites sur les réseaux sociaux.

Abderahman Forjani, 21 ans, a été arrêté le 23 mai, quelques heures après l’attentat suicide à la bombe commis par Salman Abedi aux abords de la salle de spectacle de l’Arena à Manchester à la fin d’un concert de la pop-star américaine Ariana Grande. Son frère, Abdalla Forjani, a été également appréhendé.

Le Times, basé à Londres, a rapporté lundi qu’Abderahman Forjani avait posté des messages antisémites sur Facebook. Son compte a depuis été supprimé.

Parmi les posts publiés sur Facebook : « Si seulement Hitler était encore en vie – ces Juifs auraient été carbonisés dans les chambres ».

Il avait également publié son animosité envers sa ville natale de Manchester.

Autre information rendue publique lundi, le kamikaze aurait prié à la mosquée de Didsbury dans le sud de Manchester, qui était fréquentée par deux membres britanniques de l’organisation terroriste de l’Etat islamique qui étaient partis en Syrie.

Environ 14 personnes ont été arrêtées au Royaume-Uni en lien avec l’attentat à la bombe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...