Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Le Fatah d’Abbas fustige Israël pour la mort des 3 terroristes palestiniens de Jérusalem

Après que les Palestiniens ont été abattus pendant l’attentat où ils ont tué Hadas Malka, 23 ans, le Fatah accuse Israël de “crime de guerre”

La police scientifique évacue les corps des terroristes palestiniens de la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 juin 2017. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
La police scientifique évacue les corps des terroristes palestiniens de la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 juin 2017. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Le Fatah, le parti politique de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, a condamné Israël pour la mort de trois Palestiniens qui ont tué la policière israélienne Hadas Malka, 23 ans, et ont blessé quatre autres personnes dans une attaque terroriste au couteau et à main armée à Jérusalem vendredi.

Dans un communiqué, le Fatah a affirmé que les morts des trois terroristes, qui ont attaqué en deux endroits de la Vieille Ville de Jérusalem, étaient un « crime de guerre ».

Les trois Palestiniens étaient membres de groupes terroristes palestiniens, selon le Shin Bet et le Hamas.

Le Fatah « condamne le crime de guerre mené par les forces d’occupation israéliennes à Jérusalem contre trois adolescents palestiniens », a déclaré dans un communiqué un porte-parole du parti, Osama al-Kawasme. Le Fatah a ajouté que « le silence de la communauté internationale a encouragé Israël à verser encore le sang des Palestiniens. »

Hadas Malka, 23 ans, garde-frontière, a été tuée dans une attaque au couteau dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 juin 2017. (Crédit : autorisation)
Hadas Malka, 23 ans, garde-frontière, a été tuée dans une attaque au couteau dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 juin 2017. (Crédit : autorisation)

Les trois Palestiniens de Cisjordanie, armés d’une arme automatique et de couteaux, ont mené des attaques quasi-simultanées en deux emplacements. Deux d’entre eux ont attaqué un groupe de policiers près du Tombeau de Sédécias avec une arme automatique et des couteaux, et le troisième a poignardé Malka non loin de là, porte de Damas.

La sergente de 23 ans a succombé à ses blessures à l’hôpital Hadassah du mont Scopus. Quatre autres personnes ont été blessées dans l’attaque, dont un policier et deux Palestiniens de Jérusalem Est. Selon certaines informations, l’arme utilisée par les terroristes s’est enrayée, évitant un nombre de victimes plus important.

Les terroristes ont été identifiés par le Shin Bet, comme Braa Salah et Asama Atta, nés en 1998, et Adel Ankush, né en 1999. Ils ont été abattus par les forces de sécurité en commettant les attentats.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.