Le Hamas exhorte au meurtre de juifs sionistes et garde le doigt sur la gâchette
Rechercher

Le Hamas exhorte au meurtre de juifs sionistes et garde le doigt sur la gâchette

Un responsable du Hamas a déclaré : "Nous marquons l'histoire par notre calme et notre mouvement pacifique", "Mais notre doigt est sur la gâchette et nous ne l'enlèverons pas"

Fathi Hamad, ancien ministre de l'Intérieur du Hamas (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Fathi Hamad, ancien ministre de l'Intérieur du Hamas (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Un haut responsable du Hamas a fait l’éloge jeudi de ce qu’il a qualifié de mouvement de protestation « pacifique » dans la bande de Gaza, mais les factions armées de l’enclave côtière gardent le doigt sur la gâchette.

« Nous marquons l’histoire par notre calme et notre mouvement pacifique », a déclaré Fathi Hamad, un responsable du Hamas, au sujet des manifestations. « Mais notre doigt est sur la gâchette et nous ne l’enlèverons pas ».

M. Hamad a tenu ces propos lors des funérailles de trois membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas.

Le Hamas s’est ensuite adressé officiellement aux Gazaouis lors de ces mêmes funérailles : « Musulmans, partout où vous rencontrez un juif sioniste, tuez-le ».

« Ce geste témoignera de votre solidarité avec la mosquée Al Aqsa… avec votre Palestine et votre peuple » a dit Fathi Hamad, membre radical du Hamas.

Depuis le 30 mars, des milliers de Palestiniens de Gaza manifestent le long de la barrière frontalière avec Israël pour demander le retour des réfugiés palestiniens dans leurs maisons familiales en Israël et faire pression sur l’État juif pour qu’il lève les restrictions à la circulation des biens et des personnes à l’entrée et à la sortie de la bande de Gaza.

Alors que certains manifestent pacifiquement dans la zone frontalière, d’autres lancent des grenades incendiaires et des pierres sur les soldats, tentent de pénétrer sur le territoire israélien, lancent des cerfs-volants et des ballons incendiaires dans le sud d’Israël, mettant le feu à un point de passage commercial entre l’État juif et Gaza et commettant d’autres actes de violence.

Jeudi, les pompiers ont réussi à éteindre un incendie le long de la frontière de Gaza qui, selon eux, a été causé par un ballon incendiaire.

L’incendie qui s’est déclaré au nord de l’enclave côtière succède à dix autres incendies qui se sont déclarés hier dans les villages israéliens du sud. L’un de ces incendies a également été causé par un ballon incendiaire, ont indiqué les pompiers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...