Le Liban frappé par le plus grand piratage informatique de son histoire
Rechercher

Le Liban frappé par le plus grand piratage informatique de son histoire

Des hackers libanais seraient parvenus à dérober des données au gouvernement, aux entreprises et même aux forces de sécurité avant de les revendre

Image d’illustration d'un hacker (stevanovicigor, iStock par Getty Images)
Image d’illustration d'un hacker (stevanovicigor, iStock par Getty Images)

Le Liban aurait récemment été touché par l’une des plus importantes attaques de piratage de son histoire, ont fait savoir les médias libanais, qui ont relayé des propos tenus par des responsables de la sécurité.

Cette attaque a été découverte le mois dernier et elle semble avoir ciblé le gouvernement et les agences de sécurité, ainsi que certaines des plus grandes entreprises du pays.

Plusieurs citoyens libanais auraient été arrêtés dans ce dossier, selon un reportage paru dans le quotidien al-Akhbar en arabe.

Selon l’article, le piratage informatique – qui serait « le plus grand de toute l’histoire du Liban » – a impliqué le vol à grande échelle de données aux cibles visées. Les auteurs auraient revendu leur butin à des parties encore indéterminées.

« L’ampleur des dégâts reste encore inconnue », ont dit des responsables à al-Akhbar.

Ce piratage informatique a été découvert par un fournisseur de services internet libanais, qui s’est tourné vers les autorités après que ses systèmes ont été attaqués. Les forces de sécurité intérieures du pays sont parvenues à identifier le hacker présumé qui a été arrêté aux côtés d’un autre individu. L’enquête a depuis mené à de multiples arrestations supplémentaires, notamment à celle d’un homme qui, selon al-Akhbar, serait un proche d’une personnalité connue du monde des affaires.

L’identité des suspects n’a pas été diffusée et de nombreux détails n’ont pas été révélés au public alors que l’enquête continue, ont fait savoir les médias libanais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...