Rechercher

Le maire de New York dénonce la « haine vicieuse » contre les Juifs

Des Juifs New-Yorkais attaqués dans les rues de Brooklyn pour le deuxième Shabbat consécutif; le conducteur fracasse le pare-brise d’un bus scolaire juif avec des enfants à bord

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Des Juifs ultra-orthodoxes à Brooklyn, New York, le 14 septembre 2021. (Crédit : Luke Tress/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes à Brooklyn, New York, le 14 septembre 2021. (Crédit : Luke Tress/Flash90)

NEW YORK — Le maire de New York, Eric Adams, a promis dimanche de réprimer une vague d’attaques antisémites dans la ville, après qu’un adolescent Juif a été attaqué à Brooklyn vendredi soir, marquant ainsi le deuxième week-end consécutif où des New-Yorkais visiblement Juifs ont été agressés pendant Shabbat.

Un homme a sauté d’une camionnette et a frappé l’adolescent au visage tandis qu’un second homme a filmé l’attaque depuis l’intérieur de la camionnette, a déclaré l’Anti-Defamation League (ADL).

L’attaque a eu lieu vers 22 h 30 dans le quartier de Flatbush à Brooklyn.

Les images d’une caméra de vidéo-surveillance montrent l’adolescent et le suspect conversant sur un trottoir.

Le suspect suit ensuite sa victime, la frappe, puis s’enfuit dans la rue et monte dans une fourgonnette.

L’ADL a indiqué que les mêmes suspects auraient effectué une autre tentative d’agression dans le même secteur, et a offert une récompense de 5 000 dollars pour des informations qui mèneraient à une arrestation.

Le maire de la ville, Eric Adams a dit que l’unité des crimes de haine de la police enquête sur l’attaque.

« Ne vous y trompez pas, une attaque contre notre communauté juive est une attaque contre chaque New-Yorkais. Nous arrêterons les auteurs de cette agression », a-t-il déclaré.

L’attaque a été l’un des nombreux incidents antisémites survenus ces derniers jours à New York.

Dans le Queens, des vandales ont écrit en fin de semaine « Fuck Jews » sur la plaque professionnelle d’un dentiste . La police de New York enquête sur l’affaire en tant que crime de haine.

Adams a dit que l’incident était de toute manière « écœurant, mais il est particulièrement scandaleux alors que nous sommes à proximité de la fin de la journée de Shabbat. Nous ne laisserons pas cette haine vicieuse rester sans réponse. »

Dimanche, à Brooklyn, un chauffeur a fracassé le pare-brise d’un autobus scolaire juif qui portait une inscription en hébreu sur le côté.

La vidéo d’une caméra de sécurité diffusée par le groupe de surveillance Shomrim du quartier de Borough Park a montré un véhicule de sport utilitaire de couleur noire faisant un écart devant le bus et s’arrêtant sur un passage piétonnier. Le conducteur est ensuite sorti du véhicule, a couru jusqu’à l’autobus et a fracassé le pare-brise. Shomrim a précisé que des enfants étaient dans l’autobus au moment de l’attaque.

Les informations diffusées samedi indiquent qu’une brigadière de police de l’Upper West Side de Manhattan a été licenciée au début du mois pour avoir fait des commentaires antisémites contre des parents et des enfants juifs.

« Poussez vos enfants juifs dans la rue pour qu’ils se fassent renverser par un autobus », a-t-elle dit à un parent, selon le New York Post.

Jeudi, la police a arrêté un adolescent de 15 ans pour deux attaques antisémites présumées au début du mois. Il a été accusé de trois chefs d’agression et de deux crimes de haine.

Le week-end dernier, la police de New York a précisé qu’elle enquête sur trois attaques antisémites présumées à Brooklyn qui se sont déroulées pendant Shabbat. Deux agressions physiques ainsi que des graffitis antisémites.

Le gouverneur de New York, Kathy Hochul, a déclaré avoir ordonné à la police d’État de participer aux enquêtes.

Au cours des dernières semaines, une foule d’incidents anti-Juifs ont eu lieu dans la région de New York, notamment de nombreux actes de vandalisme, graffitis de croix gammées, violence verbale, projection d’amas de neige sur des Juifs, crachats sur des enfants et violence physique.

Les crimes de haine n’entrainent généralement pas d’arrestations à New York. Parmi les 198 incidents confirmés contre des Juifs à New York l’année dernière, seules 58 arrestations ont eu lieu.

A New-York, les Juifs sont de loin les cibles les plus fréquentes; selon les statistiques de NYPD, la police de la ville de New-York. Les attaques anti-juives représentaient 38 % de tous les crimes de haine confirmés à New York l’année dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...