Le ministère de la Santé accélère l’octroi de 900 licences d’exercice infirmier
Rechercher

Le ministère de la Santé accélère l’octroi de 900 licences d’exercice infirmier

Avec plus de 3 000 membres du personnel médical en quarantaine en raison du coronavirus, les nouvelles recrues seront envoyées directement en "première ligne"

Des soignants travaillant dans la nouvelle unité du COVID-19 à l'hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Nati Shohat/FLASH90)
Des soignants travaillant dans la nouvelle unité du COVID-19 à l'hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Nati Shohat/FLASH90)

Le ministère de la Santé a accéléré la délivrance d’autorisations d’exercice de 900 infirmières pour aider à combattre la pénurie de personnel médical dans le contexte de pandémie, a annoncé le ministère dans un communiqué mercredi.

« Nous sommes au milieu d’une pandémie mondiale et des mesures immédiates doivent donc être prises. L’ajout de personnel infirmier est le bienvenu et sera d’une grande utilité aux équipes sur le terrain », a déclaré le Dr Shoshi Goldberg, infirmière en chef au ministère de la santé.

« Ce n’est pas le seul ajout, nous travaillons sur d’autres ajouts et sur des formations complémentaires qui nous aideront dans cette campagne nationale que nous menons », a ajouté le Dr Goldberg.

« Je voudrais consolider nos équipes médicales et infirmières qui sont en première ligne dans la lutte contre le virus. Ils le font avec honneur et un dévouement sans faille, en se mettant en danger, tout en faisant d’énormes sacrifices », a-t-elle salué.

Des personnels du Magen David Adom et hospitaliers transportent un malade du coronavirus présumé à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Crédit : Nati Shohat/FLASH90)

L’augmentation du personnel infirmier vient du fait que le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19, la maladie causée par le coronavirus, augmente de jour en jour, alors que dans le même temps, des milliers de membres du personnel médical sont en quarantaine après avoir été exposés au virus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...