Le ministre de la Sécurité publique n’est “pas certain” que la fusillade était un acte terroriste
Rechercher

Le ministre de la Sécurité publique n’est “pas certain” que la fusillade était un acte terroriste

Les motifs « criminel » et « personnel » sont toujours examinés

Gilad Erdan le 18 mai 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Gilad Erdan le 18 mai 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan a déclaré que les motifs du tireur ne sont toujours pas absolument certains.

« Il n’y a pas d’indication définitive qu’il s’agissait d’une action nationaliste », a déclaré Erdan.

Il a déclaré que les motifs « criminel » et « personnel » étaient toujours examinés.

« Je ne suis pas certain que cela fasse partie de la vague actuelle de terreur », a-t-il déclaré à la Deuxième chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...