Le monde du spectacle israélien passe sur la Toile pour nous divertir
Rechercher

Le monde du spectacle israélien passe sur la Toile pour nous divertir

Zappa et Keshet créent des concerts quotidiens, tandis que les théâtres fouillent dans leurs archives pour fournir des heures de spectacles en ligne en ces temps de confinement

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

La régie dans le studio de Keshet, le 10 juillet 2012. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
La régie dans le studio de Keshet, le 10 juillet 2012. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Dans le cadre d’un spectacle intime, Idan Raichel s’est assis au piano dans le club Zappa de Herzliya samedi soir devant environ 200 sièges vides.

« Il n’y a personne, et pourtant il y en a tellement », a commenté le musicien.

Le public était là : environ 55 000 personnes assistaient au concert en direct sur Internet.

La représentation faisait partie de Zappa Live, une initiative mise en place à la fin de la semaine dernière par le groupe Zappa, qui fait office de promoteur de concerts et gère une série de clubs de musique dans tout le pays, et le groupe médiatique Keshet.

Avec des centaines de festivals, concerts, pièces de théâtre et spectacles reportés ou annulés pendant la durée de la crise du coronavirus, les artistes et les producteurs font preuve de créativité pour trouver des moyens de divertir le public en ligne.

C’est un effort qui se fait à l’échelle mondiale. Broadway propose la diffusion en streaming de 15 spectacles (avec l’ajout de nouvelles comédies musicales en permanence), le Metropolitan Opera diffuse gratuitement un opéra différent chaque jour, et de nombreuses institutions israéliennes prennent des initiatives similaires.

Le confinement constitue une difficulté pour le public et les artistes, mais les plateformes en ligne offrent au moins une solution partielle.

« Cela permet d’atteindre notre public en temps réel », a déclaré Itay Dankner, responsable de la programmation de Keshet. « Le fait d’avoir des partenaires comme Zappa nous a permis d’agir rapidement et efficacement ».

Depuis le début de l’initiative, un certain nombre d’artistes sont enregistrés quotidiennement au club Zappa de Herzliya, avec une représentation en direct chaque soir à minuit. Keshet et Zappa diffusent chaque jour trois à cinq spectacles en direct des plus grands musiciens israéliens sur les sites web de Keshet, Mako et N12, ainsi que sur Facebook.

היום בשידור חי אצלנו בעמוד ובאתר: 15:00 – נתן גושן | 16:30 – הראל סקעת | 18:00 – כנסיית השכל | 19:30 – להקת שלוה | 21:15 – עידן עמדי | 23:30 – חנן בן ארי

היום בשידור חי אצלנו בעמוד ובאתר: 15:00 – נתן גושן | 16:30 – הראל סקעת | 18:00 – כנסיית השכל | 19:30 – להקת שלוה | 21:15 – עידן עמדי | 23:30 – חנן בן אריהפרוייקט בשיתוף קבוצת קשת, בנק הפועלים, קוקה-קולה, דן דיזיין סנטר ואשמורת, עם מוזיקה והופעות חיות אצלכם על המסך כדי שנעבור את התקופה הקרובה – ביחד!

פורסם על ידי ‏Zappa זאפה‏ ב- יום ראשון, 15 במרץ 2020

« Nous espérons atteindre le plus grand nombre de téléspectateurs possible », révèle M. Dankner. « Les artistes veulent participer, et cela fait vraiment du bien. Ils veulent faire quelque chose de bien dans cette période très difficile ».

Le chanteur et guitariste David Broza a fait savoir sur Facebook qu’il proposera des enregistrements de ses chansons tous les jours, de chacun de ses 44 albums.

דויד ברוזה – כבן אדם אני חפץ // David Broza – As A Man I Wish

לאור התקופה והמצב, מדי יום אני אעלה שיר מתוך הרפרטואר שלי.והיום « כבן אדם אני חפץ », מתוך האלבום « שפה שלישית » משנת 2011. »רוצה לרקוד, רוצה לשירבכל קיבוץ, כל כפר ועירביום של חול ובחגים,עם משפחה וחבריםבזמן שלום ומלחמה אני שר ת’מנגינהבמקלטים וברחוב אני רוצה שיהיה טוב » ❤️מקווה שיתן רגעי הנאה ורוגע ????In light of the times, I shall share a song a day from my repertoire.And today « As A Man I Wish », from the album « Third Language » released in 2011.“I Want to dance, I want to singIn every kibbutz, every village and cityOn a weekday and in holidays,With family and friendsDuring times of peace and war, I sing a melodyIn shelters and on the street, I want it to be good. « I hope you will enjoy ????#שיריםבזמןקורונה#SongsInTimesOfCorona

פורסם על ידי ‏‎David Broza‎‏ ב- יום שלישי, 17 במרץ 2020

Le monde du théâtre n’est pas en reste.

Le théâtre Cameri de Tel-Aviv propose sur YouTube des pièces complètes issues de ses archives, à commencer par « Scènes d’un mariage », un drame d’une heure et 44 minutes.

Côté théâtre Tzavta, une multitude d’options sont disponibles sur sa chaîne YouTube, y compris des chanteurs d’opéra interprétant des chansons du poète Natan Alterman.

Le théâtre Khan de Jérusalem a annoncé sur Facebook qu’il rendait également ses archives accessibles afin d’aider tout le monde à traverser la crise, à commencer par « Napoléon – mort ou vif ». Elle demande également au public de lui faire savoir ce qu’il aimerait voir.

Le théâtre Beersheba propose des pièces complètes sur sa page Facebook, à commencer par « Beaucoup de bruit pour rien » de Shakespeare, « La Cerisaie » de Tchekhov et bien d’autres.

Les théâtres pour enfants tels qu’Orna Porat et Hashaa Theater ont mis en ligne plusieurs pièces complètes sur leurs chaînes YouTube pour divertir la jeune génération.

D’autres spectacles et théâtres sont encore en train de réfléchir à la manière de gérer leurs événements, au fur et à mesure que les jours passent.

La Grande chorale de géhenne, une chorale communautaire alternative, a rapidement renoncé à sa petite représentation de 30 minutes prévue à la fin de la semaine dernière, et a opté pour une diffusion numérique en direct.

« C’était fou, nous avons eu beaucoup de public », s’est réjoui Natan Skop, membre de la chorale.

רפואה עכשיו!

פורסם על ידי ‏Great Gehenna Choir – מקהלת גיא בן הינום‏ ב- יום חמישי, 12 במרץ 2020

« Je suis heureux que l’implication de l’organisation soit plus importante, car il y a un besoin d’activités dans des endroits plus grands comme le Met, mais aussi d’autres qui mettent des choses à disposition », a déclaré M. Skop.

Skop, qui a également co-fondé Theater in the Rough, une troupe de théâtre de Jérusalem qui produit des pièces shakespeariennes chaque été dans les Bloomfield Gardens de Jérusalem, envisage également de faire une lecture de pièces de Shakespeare à l’échelle de la communauté, avec un chat en ligne.

Après tout, dit-il, Shakespeare a écrit « Le Roi Lear » alors qu’il était en quarantaine du fait de la peste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...