Le pape appelle au « dialogue et la réconciliation » après les émeutes à Gaza
Rechercher

Le pape appelle au « dialogue et la réconciliation » après les émeutes à Gaza

Lors de la messe de dimanche, le souverain pontife a noté la situation "déchirante" à l'enclave palestinienne après la mort de 64 émeutiers dans des affrontements frontaliers

Le Pape François lors d'une messe le 9 février 2016 à la basilique Saint-Pierre en Vatican. (Crédit : AFP/Filippo Monteforte)
Le Pape François lors d'une messe le 9 février 2016 à la basilique Saint-Pierre en Vatican. (Crédit : AFP/Filippo Monteforte)

Le pape François a déclaré dimanche que « les gestes de dialogue et de réconciliation » étaient nécessaires en terre sainte et dans tout le Moyen-Orient, quelques jours après des émeutes violentes le long de la frontière qui auraient fait 64 morts du côté palestinien.

Il a dit aux fidèles réunis dimanche sur la place Saint-Pierre qu’il s’était « uni spirituellement » à une veillée de prière qui a eu lieu samedi à Jérusalem qui, a-t-il noté, est une ville sainte pour les Juifs, les chrétiens et les musulmans. Il avait évoqué plus tôt dans la journée la situation « déchirante » à Gaza et avait prié pour le changement des coeurs, nécessaire à l’arrivée de la paix.

Le ministère de la Santé dirigé par le Hamas a indiqué dimanche que le nombre d’émeutiers palestiniens tués par les forces israéliennes durant les affrontements frontaliers, en début de semaine, s’élevait à 64, avec plus de 2 700 blessés lors des protestations violentes qui ont coïncidé avec l’inauguration de l’ambassade américaine de Jérusalem, lundi.

Le Hamas a admis que 50 des personnes mortellement touchées étaient des membres de son groupe terroriste. Le Jihad islamique palestinien a fait état de trois morts dans ses rangs.

Au début de la semaine, le pape François avait déclaré être « très préoccupé » face aux violences croissantes dans la région, appelant au « dialogue, à la justice et à la paix ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...