Le PDG de SodaStream annonce l’ouverture d’une usine à Gaza
Rechercher

Le PDG de SodaStream annonce l’ouverture d’une usine à Gaza

Daniel Birnbaum a déclaré lors d'une conférence économique que la création d'emplois dans l'enclave palestinienne peut contribuer à la paix

Le PDG de Sodastream Daniel Birnbaum (à gauche) et le PDG de PepsiCo Ramon Laguarta dans l'usine SodaStream, dans le Néguev, le 20 août 2018. (Crédit : Eliran Avital)
Le PDG de Sodastream Daniel Birnbaum (à gauche) et le PDG de PepsiCo Ramon Laguarta dans l'usine SodaStream, dans le Néguev, le 20 août 2018. (Crédit : Eliran Avital)

SodaStream, le fabricant israélien de boissons gazeuses qui a été racheté au début de l’année par PepsiCo Inc. au prix de 3,2 milliards de dollars, est en train d’établir une usine de fabrication dans la bande de Gaza, a annoncé le directeur-général de l’entreprise jeudi lors d’une conférence en Israël.

Le directeur-général de SodaStream Daniel Birnbaum a expliqué lors de la conférence organisée par Globes que la firme, dont la main-d’oeuvre combine d’ores et déjà Juifs et Arabes, cherche à élargir ce mélange, a fait savoir Reuters.

Les Palestiniens qui vivent dans la bande de Gaza, un territoire contrôlé par le groupe terroriste islamiste du Hamas, vivent dans la pauvreté alors que l’économie de l’enclave est soumise à des restrictions israéliennes et égyptiennes et les querelles avec l’Autorité palestinienne qui contrôle la Cisjordanie.

Birnbaum est très fier de pouvoir prouver que la coexistence et la coopération sont possibles et il affirme que les autres entreprises devraient mettre en place le modèle de respect et de coopération incarné par SodaStream de manière à faire avancer la paix économique entre Israël et les Palestiniens.

Des ouvrières israéliennes et palestiniennes à l’usine Idan HaNegev de SodaStream en Israël, le 15 novembre 2018 (Crédit : Federico Maccioni/TimesofIsrael)

Le nouveau projet, a expliqué Birnbaum, assis à côté du directeur-général de Pepsico, Ramon Laguarta, lors de la conférence, permettra l’établissement d’une usine de fabrication dans la bande.

« Nous voulons que les habitants de Gaza aient un emploi, un vrai emploi, parce que là où il y a de la pauvreté, il ne peut pas y avoir de paix », a commenté Birnbaum.

Il n’a révélé aucun détail sur l’usine prévue.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...