Le peu de Russes qui ont voté en Israël ont majoritairement soutenu Poutine
Rechercher

Le peu de Russes qui ont voté en Israël ont majoritairement soutenu Poutine

Ksenia Sobchak, candidate de l'opposition aux racines juives, est arrivée en deuxième position

Les citoyens russes vivant en Israël pouvaient voter dans l'un des 14 bureaux de vote à travers le pays, mars 2018 (Facebook de l’Ambassade de Russie en Israël)
Les citoyens russes vivant en Israël pouvaient voter dans l'un des 14 bureaux de vote à travers le pays, mars 2018 (Facebook de l’Ambassade de Russie en Israël)

Les électeurs russes éligibles vivant en Israël ont massivement ignoré les élections présidentielles de dimanche en Russie. Ceux qui ont voté ont largement plébiscité le président Vladimir Poutine, mais avec un score légèrement inférieur à celui de leurs compatriotes dans leur ensemble.

La grande majorité – environ 90 % – des 120 000 électeurs éligibles n’ont pas voté du tout. Parmi ceux qui l’ont fait, 72 % ont voté pour le candidat sortant, en comparaison à son score général de 76 %.

La journaliste Ksenia Sobchak, qui se décrit comme partiellement juive, est arrivée en deuxième position en Israël avec 1 611 voix, soit 13 % du total. Ce résultat est largement supérieur à sa performance générale : la nouvelle candidate de l’Initiative civique de centre-droit – la plus jeune et la première candidate féminine depuis 14 ans – a reçu moins de 2 %.

Le candidat arrivé deuxième, Pavel Grudinin du Parti communiste, qui a récolté 11 % des voix, arrive en quatrième position en Israël avec 660 voix, soit 5,5 %. En troisième place, Grigory Yavlinsky du parti centriste Yabloko, avec 5,6 %. Yavlinsky, qui est Juif, n’a reçu que 1 % des voix dans l’élection générale.

Les quelque 12 000 citoyens russes vivant en Israël ont voté dans 14 bureaux de vote à travers le pays – sur les 120 000 Israéliens qui avaient le droit de voter aux élections russes. Le taux de participation de cette élection russe a été le plus élevé en Israël depuis 2000. Lors des élections de 2012, quelque 10 500 bulletins de vote avaient été déposés dans les urnes en Israël.

Posted by Embassy of Russia in Israel / Посольство России в Израиле on Sunday, 18 March 2018

Les élections, qui ont été entachées d’accusations d’irrégularités, ont assuré à Poutine un quatrième mandat présidentiel. Les relations de Moscou avec l’Occident restent tendues suite à ces allégations d’ingérence électorale et au récent meurtre d’un ex-agent russe le mois dernier au Royaume-Uni.

Cette combinaison de photos récentes montre le président russe Vladimir Poutine, Pavel Grudinin du Parti communiste russe (KPRF), Vladimir Jirinovski, leader ultranationaliste russe du parti ultra-conservateur LDPR, et Ksenia Sobchak, journaliste russe, ancienne animatrice de télévision ; tous étaient candidats à l’élection présidentielle russe du 18 mars 2018 (AFP PHOTO)

« Je vois dans ce résultat la confiance et l’espoir de notre peuple », a déclaré M. Poutine dans un discours devant une foule de supporters sur une place adjacente au Kremlin quand les sondages à la sortie des urnes ont été publiés, lui offrant une victoire écrasante.

« Nos pensées se tourneront vers l’avenir de notre grand pays et l’avenir de nos enfants », a déclaré l’homme qui est déjà le plus ancien dirigeant russe depuis Staline.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...