Le rabbin Ron Chaya, un soutien controversé de Meyer Habib
Rechercher

Le rabbin Ron Chaya, un soutien controversé de Meyer Habib

Le député français, candidat à sa réélection pour représenter les Français de l'étranger, engrange les soutiens du monde ultra-orthodoxe et parfois controversé

Ron Chaya (Crédit : Capture d’écran YouTube)
Ron Chaya (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Après avoir reçu le soutien du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du maire de Jérusalem Nir Barkat et de l’avocat Gilles-William Goldnadel, Meyer Habib, candidat sortant à l’élection législative de la 8e circonscription des Français établis hors de France engrange les appuis du monde ultra-orthodoxe.

Le dernier en date semble être celui du rabbin Ron Chaya, qui dirige une yeshiva (Leava, un institut religieux, qui n’est pas l’organisation de l’extrémiste Bentzi Gopstein) destinée aux personnes effectuant un retour à la religion [tshouva].

Personnage controversé, certains lui reprochent ses explications parfois simplistes aux interprétations équivoques, notamment lorsqu’il aborde l’incomparable sujet de la Shoah – telle une « preuve d’amour » de Dieu, ou encore la légitimité des courants du judaïsme qui replacent la femme au cœur du rituel, comme les « Femmes du mur« .

Dans un message, qui a depuis disparu de son site internet, Ron Chaya annonce dans un langage propre au monde ultra-orthodoxe, qu’il joint son soutien a ceux des « grands de la génération » (les rabbins Steinmann, Kanievsky, et Yossef) et appellent les jeunes étudiants en yeshiva, ainsi que les maris rémunérés pour étudier (ba’hourim et avre’him) à voter pour le député Meyer Habib, quitte a interrompre l’étude.

Signe, dans le monde ultra-orthodoxe, d’une action de très grande importance.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...