Le restaurant « Hitler » au Kurdistan irakien forcé de changer de nom
Rechercher

Le restaurant « Hitler » au Kurdistan irakien forcé de changer de nom

Après avoir approuvé le nom du restaurant, les autorités ont fait fermer le restaurant jusqu'à ce qu'il le modifie

Le logo du restaurant du Kurdistan irakien appelé en hommage au dictateur nazi Adolf Hitler, le 3 septembre 2019. (Capture d'écran: YouTube)
Le logo du restaurant du Kurdistan irakien appelé en hommage au dictateur nazi Adolf Hitler, le 3 septembre 2019. (Capture d'écran: YouTube)

Un restaurant du Kurdistan irakien appelé en l’honneur du dictateur allemand Adolf Hitler s’est vu contraint de changer de nom.

Des informations sur le nouveau restaurant polémique de la ville de Duhok ont été diffusées plus tôt dans la semaine, entraînant une polémique importante sur les réseaux sociaux, mais peu de réaction des clients locaux. Ils se sont pressés dans le restaurant local et ont indiqué qu’ils se souciaient peu de son nom.

L’enseigne du restaurant ressemble à une croix gammée, et on peut y lire dessus « Hetlar Resturant » en anglais.

Le propriétaire, Rebar Mohammed, a assuré qu’il ne s’associait pas à l’idéologie du responsable de la Shoah et qu’il avait utilisé ce nom pour se faire de la publicité.

« Hitler était le dictateur d’Allemagne et il n’a rien à voir avec moi. Je sais que j’ai appelé mon restaurant ‘Hitler’, mais cela ne signifie pas que je l’aime », a-t-il dit au site d’information local Rudaw. « J’ai seulement utilisé ce nom pour faire de la publicité au restaurant ».

« Toute personne qui vient dans mon restaurant ne s’intéresse pas à son nom », a-t-il ajouté. « La propreté et le goût de la nourriture, voilà ce qui est important pour eux ».

« Mon affaire ne fonctionne pas au nom d’un dictateur, mais d’une personne célèbre », a-t-il dit.

Il a ajouté que les autorités n’avaient pas fait attention au nom quand il a fait enregistrer son restaurant.

« Même quand j’ai commencé avec les papiers il y a sept mois pour faire enregistrer le nom de mon restaurant, je n’ai pas eu de retours négatifs de la part du gouvernement ou de forces de sécurité. C’était assez normal », a dit Mohamed.

Selon la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Duhok, il n’y a pas de restrictions pour nommer un restaurant dans la région.

Pourtant, après la diffusion des informations, les autorités locales de sécurité de la région autonome ont ordonné de faire fermer le restaurant jusqu’à ce qu’il change de nom.

« Le nazisme et le racisme ne seront pas tolérés dans la région autonome du Kurdistan, et de telles actions sont contre la loi », a déclaré une source locale du gouvernement selon le site d’information Kurdistan 24. « Le gouvernement du Kurdistan régional ne promeut pas une telle idéologie ».

Quelques heures plus tard, des employés enlevaient les pancartes avec le nom d’Hitler.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...