Le service postal israélien perd 1/8 des envois, selon le contrôleur d’Etat
Rechercher

Le service postal israélien perd 1/8 des envois, selon le contrôleur d’Etat

La qualité du service fourni au public s'est détérioré au cours des 10 dernières années, indique le rapport, et les coûts postaux ont augmenté de 50 % pour les citoyens

Un véhicule des services postaux israéliens. (Crédit: CC BY-SA 3.0)
Un véhicule des services postaux israéliens. (Crédit: CC BY-SA 3.0)

Le bureau du contrôleur d’Etat Yossef Shapira a diffusé mardi un rapport accablant sur les services postaux israéliens, qui indique que 13 % des courriers et des colis disparaissent sans jamais atteindre leur destination, et que d’autres accusent un important retard.

Le service postal a eu du mal à moderniser ses opérations et à rester efficace, en dépit des années de plaintes du public, et son vice-président a admis « un échec systémique du service ».

La qualité du service fourni au public s’est détérioré au cours des 10 dernières années, indique le rapport, et les coûts postaux ont augmenté de 50 % pour les citoyens et les petites entreprises.

Le rapport montre un exemple de décembre 2017, où une grande quantité de lettres ont été envoyées par les banques, les compagnies d’assurance et les opérateurs téléphoniques – qui contenaient, pour certaines, des données privées, voire confidentielles – ont été jetées dans la rue par des employés du service postal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...