Le survivant de la Shoah qui avait tué une infirmière a été déclaré apte à subir son procès
Rechercher

Le survivant de la Shoah qui avait tué une infirmière a été déclaré apte à subir son procès

Asher Faraj avait brûlé vive Tova Kararo, après que le vaccin qu'elle lui avait administré lui avait procuré des sensations d'inconfort et de faiblesse

Asher Faraj au tribunal de première instance de Tel Aviv, le 15 mars 2017. (Crédit : Flash90)
Asher Faraj au tribunal de première instance de Tel Aviv, le 15 mars 2017. (Crédit : Flash90)

Le psychiatre affilié au tribunal de Tel Aviv a déclaré que le survivant de la Shoah qui avait brûlé vif une infirmière dans un centre médical de Holon en mars, est apte à être traduit en justice.

Asher Faraj, 77 ans, avait brûlé à mort l’infirmière Tova Kararo, 55 ans, après que le vaccin contre la grippe qu’elle lui avait administré lui avait procuré un inconfort et des sensations de faiblesse.

Après l’arrestation de Faraj, sa famille avait déclaré à la Cour qu’il souffrait d’une maladie mentale non déterminée et qu’il avait déjà eu recours aux services d’un psychiatre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...