L’émission « Des chiffres et des lettres » présente Ashkelon comme en Palestine
Rechercher

L’émission « Des chiffres et des lettres » présente Ashkelon comme en Palestine

Alors qu’elle expliquait l’origine d'un mot, la présentatrice Arielle Boulin-Prat a défini la ville israélienne du sud comme "actuellement en Palestine"

Bertrand Renard, Laurent Romejko et Arielle Boulin-Prat lors de l'émission spéciale « 40 ans » des « Chiffres et des lettres » diffusée le lundi 19 mars 2012 sur France 3. (Crédit : Mickael Denet / CC BY-SA 3.0)
Bertrand Renard, Laurent Romejko et Arielle Boulin-Prat lors de l'émission spéciale « 40 ans » des « Chiffres et des lettres » diffusée le lundi 19 mars 2012 sur France 3. (Crédit : Mickael Denet / CC BY-SA 3.0)

Ce lundi, dans l’émission « Des chiffres et des lettres », diffusée sur France 3, un jeu invitait les candidats à deviner l’orthographe du mot « Échalote ».

Alors qu’elle expliquait l’origine du mot, qui dérive du latin « ascalonia (cepa) », « (oignon) d’Ascalon », aujourd’hui Ashkelon, ville israélienne, la présentatrice Arielle Boulin-Prat l’a définie comme « actuellement en Palestine ».

Ville balnéaire d’Israël, ancienne capitale des Philistins (avec Gaza, Ashdod, Ekron et Gath), Ashkelon était une ville arabe nommée Al-Majdal Asqalan avant la création de l’État d’Israël en 1948 et comptait quelques milliers d’habitants.

La ville israélienne d’Ashkelon compte désormais 130 000 habitants, la plaçant parmi les villes moyennes d’Israël. Elle est jumelée avec une dizaine de villes à travers le monde, dont Aix-en-Provence en France, et aucune juridiction ne remet en cause le fait qu’il s’agit d’une ville d’Israël et non de « Palestine ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...