Les ballons incendiaires de Gaza déclenchent 19 incendies dans le sud samedi
Rechercher

Les ballons incendiaires de Gaza déclenchent 19 incendies dans le sud samedi

Aucun blessé n'a été signalé dans les incendies, qui ont eu lieu après que Tsahal a ciblé des sites du Hamas dans la bande de Gaza en riposte aux attaques incendiaires

Un soldat se tient devant un incendie à proximité du kibboutz Beeri dans le sud d'Israël. L'incendie a été déclenché par un engin incendiaire accroché à un ballon depuis la bande de Gaza, le 13 août 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Un soldat se tient devant un incendie à proximité du kibboutz Beeri dans le sud d'Israël. L'incendie a été déclenché par un engin incendiaire accroché à un ballon depuis la bande de Gaza, le 13 août 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Samedi, au moins 19 incendies ont été déclenchés par des ballons incendiaires lancés depuis la bande de Gaza, a indiqué le service des pompiers.

La plupart des incendies se situaient dans les conseils régionaux d’Eshkol, Shaar Hanegev et Hof Ashkelon.

Aucun blessé n’a été signalé.

Les lancers sont intervenus en pleine recrudescence des attaques incendiaires depuis la bande de Gaza au cours de la semaine passée.

Tard vendredi, l’armée israélienne a frappé des cibles du Hamas dans la bande de Gaza pour la quatrième nuit d’affilée en réponse au lancer d’objets incendiaires et explosifs accrochés à des ballons depuis Gaza.

L’attaque de cette nuit sur des sites utilisés par le Hamas, le groupe terroriste qui contrôle Gaza, était la cinquième opération du genre depuis le début de la semaine.

Tsahal a déclaré dans un communiqué que des hélicoptères de combat et des tanks avaient frappé un certain nombre de cibles appartenant au Hamas. L’armée israélienne a notamment touché des sites utilisés par ses forces navales, des infrastructures souterraines et des posts d’observation. L’armée israélienne a rappelé qu’elle tient le Hamas pour responsable de toutes les actions dans et en provenance de la bande de Gaza.

Samedi, le Hamas a prévenu d’une « dangereuse escalade » après que deux enfants auraient été légèrement blessés dans les frappes israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...