Rechercher

Les Etats-Unis sanctionnent deux oligarques en Moldavie, dont un Israélien

Les sanctions visent notamment à geler les avoirs éventuels aux Etats-Unis d'Ilan Shor et de Vladimir Plahotniuc, qui a fui la Moldavie en 2020 sur fond d'accusations de corruption

L'homme d'affaire moldave né en Israël Ilan Shor  (Wikimedia/CC0 1.0 Universal Public Domain Dedication)
L'homme d'affaire moldave né en Israël Ilan Shor (Wikimedia/CC0 1.0 Universal Public Domain Dedication)

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions visant deux oligarques en Moldavie et plusieurs autres personnes suspectées d’ingérence pour le compte de la Russie ou de corruption dans ce petit pays voisin de l’Ukraine.

Les sanctions visent notamment à geler les avoirs éventuels aux Etats-Unis d’Ilan Shor, un homme d’affaires né en Israël et devenu politicien en Moldavie, pays qu’il avait fui en 2019.

Marié à une chanteuse décorée par le président russe Vladimir Poutine, M. Shor a été condamné pour avoir détourné un milliard de dollars de banques moldaves en 2014.

Selon le département américain du Trésor, il a œuvré de concert avec la Russie pour fonder une alliance avant les élections en 2021 puis tenté avec le soutien de Moscou de saper les efforts de la Moldavie visant à rejoindre l’Union européenne.

Les sanctions visent également un autre oligarque, Vladimir Plahotniuc, qui a fui la Moldavie en 2020 sur fond d’accusations de corruption. Il s’est déjà vu refuser l’entrée aux Etats-Unis.

La Moldavie, petit pays de 2,6 millions d’habitants candidat depuis fin juin à l’entrée dans l’Union européenne, est voisine de l’Ukraine et subit les conséquences de la guerre, notamment sur le plan énergétique.

Le secrétaire d’Etat Antony Blinken a indiqué, dans un communiqué, que les Etats-Unis continueraient d' »exiger des comptes » à tous ceux qui « visent à saper les institutions démocratiques moldaves et les élections ».

Le département du Trésor a par ailleurs sanctionné sept autres personnes et une douzaine d’entités accusées d’ingérence pour le compte de la Russie en Moldavie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...