Les films français attirent 1,1 million de spectateurs en Israël en 2017
Rechercher

Les films français attirent 1,1 million de spectateurs en Israël en 2017

Derrière les États-Unis et Israël, l'Hexagone est le troisième pays en nombre représenté dans les cinémas israéliens

La Cinémathèque pendant le Festival du film de Jérusalem, en 2009. (Crédit : Gilabrand/travail personnel/CC BY-SA 3.0/WikiCommons)
La Cinémathèque pendant le Festival du film de Jérusalem, en 2009. (Crédit : Gilabrand/travail personnel/CC BY-SA 3.0/WikiCommons)

En 2017, les films français diffusés dans les cinémas israéliens ont réalisé 1,1 million d’entrées, soit une hausse de 140 % par rapport à l’année 2016, a révélé ce 19 mars sur Facebook l’ambassade de France en Israël.

Les trois films français qui ont réalisé le plus d’entrées dans le pays sont « Demain tout commence » (116 000 spectateurs), « Le sens de la fête » (98 000) et la production franco-canadienne « Ballerina » (198 000 entrées).

« Un accord de coproduction cinématographique entre la France et Israël a été signé le 22 octobre 2002 », expliquait le texte de l’ambassade. « Il s’est révélé particulièrement dynamique puisque plus de 60 coproductions franco-israéliennes ont été agréées, dont 14 depuis 2014. Faisant de la France un partenaire privilégié d’Israël dans le domaine. »

En 2018, trente-huit productions ou coproductions françaises ont été diffusées dans les salles israéliennes. Derrière les États-Unis et Israël, la France est ainsi le troisième pays en nombre de films diffusés dans le pays.

Cette année, le film « Synonymes » du réalisateur israélien Nadav Lapid, tourné à Paris et en français et lauréat de l’Ours d’or 2019 du festival international du film de Berlin, devrait réaliser de bons chiffres dans le pays.

Ailleurs dans le monde, avec des films attendus comme « Astérix-Le secret de la potion magique », « Minuscule 2 » ou « Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ? », le cinéma français devrait relativement bien s’exporter, avançait en janvier dernier un communiqué du ministère de la Culture français.

La 16e édition du Festival du cinéma français en Israël, conjointement produit par l’Institut français d’Israël et la société Eden Cinéma, se tient actuellement et jusqu’au 30 mars 2019 dans l’ensemble des cinémathèques du pays (Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Holon, Herzliya et Sderot) ainsi qu’au Globus Max d’Ashdod (Espace Francophone Ashdod), à l’Heichal Hatarbut Arik Einstein de Netanya et au Centre culturel de Savyon.

Pour consulter le programme, cliquez ici.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...