Rechercher

Les funérailles d’Aura Herzog, épouse d’un président et mère d’un autre, ont eu lieu

Aura Herzog a été enterrée mercredi au cimetière national du mont Herzl à Jérusalem, aux côtés de son époux, Chaïm

Le président Isaac Herzog et son épouse Michal assistent aux funérailles de sa mère Aura Herzog au cimetière national du Mont Herzl à Jérusalem, le 12 janvier 2022. (Amos Ben Gershom/GPO)
Le président Isaac Herzog et son épouse Michal assistent aux funérailles de sa mère Aura Herzog au cimetière national du Mont Herzl à Jérusalem, le 12 janvier 2022. (Amos Ben Gershom/GPO)

Aura Herzog, la mère du président Isaac Herzog, a été enterrée mercredi au cimetière national du mont Herzl à côté de la tombe de son défunt mari Chaïm Herzog, le sixième président d’Israël.

« Maman, tu as eu trois grands amours dans ta vie. Tout d’abord, ton amour pour notre père et la famille. Tu étais la source de sa force et sa partenaire sur le chemin extraordinaire de sa vie », a dit le président lors de l’éloge funèbre.

« Ton deuxième amour était l’État d’Israël », a poursuivi M. Herzog, saluant sa mère comme « une pionnière ».

« Pour toi, l’État était au-dessus de tout ; d’où ta merveilleuse aptitude – la tienne et celle de ton père – à tous tes rôles, parce que ta mission, votre mission commune, pour notre nation et notre État, était au-dessus de tout. »

Il a ajouté que l’autre grand amour de sa mère, décédée dimanche soir à l’âge de 97 ans, était « le bon goût, l’esthétique, l’hospitalité chaleureuse et de qualité, l’accueil cordial des invités, la compréhension du vaste monde. »

L’ambassadeur israélien aux Nations unies, Chaim Herzog s’adresse à l’assemblée générale le 10 novembre 1975 aux Nations unies, à New York. (Crédit : UN Photo/Michos Tzovaras)

Aura Herzog (née Ambash) est née en Égypte. Ses parents, qui résidaient à Jaffa, ont été expulsés par les Turcs pendant la Première Guerre mondiale. Elle a obtenu un diplôme en mathématiques et en physique en Afrique du Sud avant d’immigrer en Israël en 1946 et de rejoindre la Haganah, l’organisation de défense qui a été le précurseur de l’armée israélienne.

Elle a ensuite suivi un cours de diplomatie et a rencontré Chaim Herzog qu’elle a épousé en 1947.

Pendant la guerre d’Indépendance, elle a servi dans une unité du renseignement militaire, puis dans le corps scientifique. Elle a été gravement blessée dans un attentat à la bombe survenu en 1948 à la Maison des institutions nationales de Jérusalem.

Aura Herzog a occupé plusieurs postes publics au fil des ans. Après avoir été l’une des organisatrices des célébrations du 10e anniversaire d’Israël, elle a participé à la création du Concours Biblique international, organisé chaque année à l’occasion de Yom HaAtsmaout.

Aura Herzog en 1983 (Sa’ar Ya’acov)

En 1968, elle a fondé le Conseil pour un Bel Israël, un groupe environnemental à but non lucratif qui reste actif à ce jour, et qu’elle a dirigé pendant 40 ans.

De 1983 à 1993, Chaim Herzog est devenu le sixième président d’Israël. Pendant cette période, Aura a poursuivi son travail communautaire.

Après la mort de son mari en 1997, Aura Herzog a pris la tête des efforts visant à commémorer sa vie et son œuvre.

Le couple a eu quatre enfants. L’un d’eux est Isaac, l’actuel président du pays, et un autre, Michael, qui est le nouvel ambassadeur d’Israël aux États-Unis.

Dossier : Le président Chaim Herzog et son épouse Aura lors d’une visite à Berlin-Ouest en 1987 (Nati Harnik)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...