Les offices de Shabbat annulés, les juifs de Floride se préparent à l’ouragan Matthew
Rechercher
“L’ouragan vous tuera”, met en garde le gouverneur Rick Scott

Les offices de Shabbat annulés, les juifs de Floride se préparent à l’ouragan Matthew

La communauté juive, forte de ses 550 000 membres, se joint aux voisins pour évacuer ou se barricader derrière les volets anti-ouragans

Un policier parcourt la plage tandis que les vagues s'écrasent sur la plage, avec l'arrivée de l'ouragan Matthew, à Singer Island, en Floride, le 6 octobre 2016. (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)
Un policier parcourt la plage tandis que les vagues s'écrasent sur la plage, avec l'arrivée de l'ouragan Matthew, à Singer Island, en Floride, le 6 octobre 2016. (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)

MIAMI, Floride (JTA) – Les institutions juives se préparent au pire, conformément aux avertissements des responsables, avec l’arrivée de l’ouragan Matthew, un ouragan de catégorie 4 qui a atteint la côte atlantique jeudi soir et qui devrait remonter la côte dans les prochaines 24 heures.

Selon le Centre National des Ouragans, Matthew, qui a fait des ravages à Cuba et en Haïti, est un ouragan extrêmement dangereux.

« Nous nous attendons à ce que l’ouragan reste en catégorie 4 pendant sa progression le long de la côte, ce qui comporte un danger important pour le nord-est du comté de Palm Beach », peut-on lire dans un communiqué du Centre National des Ouragans jeudi après midi.

« Ailleurs, l’inquiétude principale réside dans les dommages qui peuvent être causés par le vent sur le reste de Palm Beach et dans les comtés du nord-est de Broward, où la menace de l’ouragan persiste. Des bourrasques et de la pluie peuvent toucher le sud de la Floride, et pourraient produire des vents de la force d’une tempête tropicale jusqu’à vendredi ».

Les 550 000 juifs du sud de la Floride ont rejoint leurs voisins derrière les volets anti-ouragan pour protéger les fenêtres des objets volants. Ils ne se sont pas rendus au travail ni à l’école. Dans de nombreux cas, la météo empêche les rassemblements communautaires à cause du danger de braver les vents, dont la vitesse devrait atteindre les 100 km/heures.

De nombreuses synagogues resteront fermées ce Shabbat, car la tempête devrait faire rage à ce moment, et pourrait laisser des dégâts conséquents derrière elle. L’état entier est barricadé et de nombreuses personnes ont du évacuer le littoral.

Le propriétaire de Zak the Baker, le restaurant casher de Wynnwood à Miami a posté sur Facebook une photo de son équipe en train d’obturer la devanture jeudi matin. La Miami Jewish Federation a repoussé la cérémonie commémorative prévue en l’honneur du président israélien Shimon Peres, qui avait été organisée avec le consulat général d’Israël à Miami et avec d’autres groupes, et qui devait avoir lieu jeudi soir.

Closed Thur & Fri for Hurricane Matthew Summer has been a real hoot this year. First Zika, now Hurricane Matthew #thanksobama

Posted by Zak the Baker on Wednesday, 5 October 2016

A Miami, la synagogue à l’Aventura Turnberry Jewish Center et la Tauber Academy ont annoncé qu’ils seront fermés jeudi 6 octobre et vendredi 7 octobre. Le minyan quotidien du matin et de l’après-midi ont donc été impactés par cette annulation. Une publication sur le site Internet indique que les dirigeants de la communauté surveilleront l’ouragan et ses suites, et se sont engagés à informer les fidèles par SMS de la tenue des prières du vendredi soir et du samedi matin pour les offices de ce Shabbat, en fonction de l’état des routes et du bâtiment.

Temple Israel of Greater Miami sur le continent et le Temple Beth Sholom sur Miami Beach ont fermé leurs portes pendant la semaine, indiquant aux fidèles qu’ils rouvriraient pour les offices de vendredi soir et de samedi matin si les conditions météorologiques le permettent.

Plus au sud, la communauté de Bet Shira à Pinecrest a informé ses fidèles via les réseaux sociaux que l’office du vendredi soir n’aura pas leu, mais que les prières de samedi matin auront lieu comme d’habitude, si tant est que la synagogue puisse avoir du courant. Les littoraux du centre et de nord-est seront les premiers à faire les frais de cette tempête.

Des instructions d’évacuations ont été données aux résidents du littoral à partir de la région de Palm Beach jusqu’aux comtés du nord.

« Cette tempête vous tuera », a déclaré le gouverneur Rick Scott jeudi dans une conférence de presse, exhortant les habitants de la Floride à prendre cet ouragan au sérieux.

Avec le danger de la recrudescence de la tempête, le Temple Emanuel, une communauté égalitaire, située sur les îles-barrières de Palm Beach ont annulé les offices de vendredi soir et de Shabbat matin. La synagogue conservatrice B’nai Jacob de Wellington, dans la banlieue sud du comté de Palm Beach a prié ses fidèles via la page Facebook de la communauté de s’assurer qu’ils étaient bien préparés pour l’ouragan.

« Évacuez, s’il le faut », ont-ils dit. « Appelez un autre membre de la communauté si vous avez besoin d’aide. Contactez les autorités compétentes ou la synagogue si vous avez besoin d’aide pour une urgence spécifique. Soyez prudents, soyez forts. ‘Hazak venit’hazek ! Soyez forts et nous nous renforcerons ! Rendez-vous à Yom Kippour, où nous réciterons tous ensemble le Gomel, pour remercier d’avoir été sauvés d’un danger. »

Jeudi après-midi, le présentateur de CBS 4 a mis en garde les téléspectateurs des dangers qui suivront l’ouragan, notamment l’éventualité des dommages sur les fils électriques.

La communauté Beth Kodesh à Boyton Beach, dans le comté de Palm Beach, la communauté de Beit Heym à Stuart, celle de Beth El à Port Saint Lucie et la communauté Beth à Jupiter sont aussi barricadées jusqu’à lundi.

« Ouva’harta ba’haïm, et vous choisirez la vie », pouvait-on lire sur le message de Beth Am.

Jeudi matin, la synagogue orthodoxe de Palm Beach a publié des photos d’hommes à la synagogue revêtus de leur talith (châle de prière) et de leur tefilin (phylactère), avec en légende : « dernier office à la synagogue de Palm Beach avant la tempête. Nous prions pour que tout le monde aille bien ».

Plus au nord, la Jewish Federation of Greater Orlando a fermé ses opérations, tout comme le Maitland Jewish Community Campus, et ce jusqu’à lundi. Le Conservative Jacksonville, Florida Jewish Center a aussi annoncé sa fermeture cette semaine, repoussant leur visite des cimetières annuelle avec une autre synagogue en intérieur. Cette commémoration aura lieu dimanche au Jacksonville Jewish Center.

Mais la palme du message d’annulation le plus créatif revient aux dirigeants de Temple Judea à Palm Beach Gardens. Le rabbin Yaron Kapitulnik et la cantatrice Alicia Stillman ont chanté la traditionnelle chanson de shabbat de Chalom Ale’ hem devant l’arche de la synagogue.

Kapitulnik a conclu la vidéo par une prière : « Yehi ratzon lefane’ha Ado-naï elo-enu velohé avoténou, que ce soit ta volonté, Hachem, d.ieu de nos ancêtres, que nous restions tous en sécurité et au sec, Amen. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...