Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

L’Iran a voulu infliger des « dégâts importants » à Israël mais a échoué – officiel US

La Maison Blanche dément avoir été informée 72 heures avant l'attaque, - Washington a été en fait averti par Téhéran, via la Suisse, que son attaque contre l'État juif était terminée

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le Dôme du rocher sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, avec la lumière des missiles intercepteurs dans l'obscurité de la nuit après des tirs de missiles balistiques de l'Iran, le 14 avril 224. (Capture d'écran X; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le Dôme du rocher sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, avec la lumière des missiles intercepteurs dans l'obscurité de la nuit après des tirs de missiles balistiques de l'Iran, le 14 avril 224. (Capture d'écran X; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

L’Iran a envoyé un message aux États-Unis dans la nuit de samedi à dimanche et par le biais de la Suisse, informant Washington que son attaque contre Israël était terminée, a indiqué un membre de premier plan de l’administration Biden.

Il a démenti que la Maison Blanche avait été informée 72 heures avant l’attaque et il a insisté sur le fait que la république islamique avait voulu causer « des dégâts importants » lors de son agression, échouant à atteindre cet objectif.

« Les Iraniens peuvent dorénavant chercher à dire qu’ils ne souhaitaient pas faire de victime mais quand vous lancez cent missiles balistiques en direction de certains endroits – c’était clairement leur intention, ils ont simplement échoué », a-t-il ajouté.

« Si elle avait réussi, cette attaque aurait pu marquer une escalade incontrôlable dans un conflit régional plus large – quelque chose que nous avons œuvré à éviter, nuit et jour, depuis le 7 octobre », a-t-il affirmé.

Même en l’absence de toute notification de la part de Téhéran, les États-Unis avaient déterminé qu’une attaque était imminente et Washington avait pu s’organiser et se coordonner avec ses partenaires pour aider Israël à contrer l’attaque.

Les Houthis ont aussi essayé de se joindre à ces frappes iraniennes « mais parce que nous avions assuré une si bonne couverture, nous avons détruit une base de lancement de missiles balistiques et les autres projectiles qui ont été tirés par ailleurs n’ont pas atteint leurs cibles parce que nous avions très bien couvert le secteur, avec un certain nombre de partenaires de coalition », a poursuivi le responsable.

« Notre objectif reste celui de la désescalade immédiate, de mettre un terme à toute attaque supplémentaire… Mais si l’Iran passe à l’acte contre nous, nous sommes pleinement préparés à défendre notre peuple, nos intérêts et à faire assumer ses responsabilités à l’Iran », a noté l’officiel.

Il a révélé que pendant l’entretien téléphonique qui a eu lieu entre le président américain Joe Biden et les dirigeants du G7, dans la journée de dimanche, certains des pays membres ont débattu de la possibilité de placer les Gardiens de la révolution islamique sur la liste noire des groupes terroristes et de celle d’imposer une nouvelle série de sanctions au régime des Mollahs.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.