Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Des otages libérés et des proches affrontent Netanyahu lors d’une réunion – 12e chaine

Yelena Trufanova, à droite, avec sa mère, Irena Tati, lors d'un rassemblement appelant à la libération des otages Israéliens enlevés par les terroristes du Hamas à Gaza, sur la "Place des Otages", à Tel aviv, le 2 décembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Yelena Trufanova, à droite, avec sa mère, Irena Tati, lors d'un rassemblement appelant à la libération des otages Israéliens enlevés par les terroristes du Hamas à Gaza, sur la "Place des Otages", à Tel aviv, le 2 décembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les informations issues de la réunion entre des proches des otages – y compris des captifs récemment libérés – et le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le reste du cabinet de guerre indiquent que la réunion a été clairement tendue et hostile.

Plusieurs médias ont cité Netanyahu disant aux familles « qu’il n’y a aucune possibilité pour le moment de ramener tout le monde à la maison. Peut-on vraiment imaginer que si c’était une option, quelqu’un la refuserait ? » La déclaration a suscité la colère de beaucoup.

Ronen Tzur, l’un des responsables du Forum des familles d’otages, a déclaré à la Douzième chaîne que certaines des personnes présentes avaient parlé à Netanyahu des horreurs qu’elles avaient subies pendant leur détention à Gaza.

Ynet a rapporté que Netanyahu avait lu la plupart de ses réponses depuis une fiche et n’a répondu à aucune question.

Selon la Douzième chaîne, la fille de l’otage Chaim Peri, 79 ans, a déclaré à Netanyahu que ceux qui étaient encore détenus là-bas « vivaient avec une épée sur la tête », provoquant les acclamations des autres personnes rassemblées, et elle a suggéré également que le retour des captifs chez eux devrait être une priorité plus élevée que la guerre en cours contre le Hamas.

Selon Ynet, parmi les ex-otages libérés présents à la réunion figuraient Raz Ben Ami, dont le mari est toujours retenu captif, Sharon Cunio, dont le mari est également toujours là-bas, et Yelena Trufanov, dont le fils Sasha est toujours retenu otage.

Hier, les membres de la famille avaient exigé une rencontre avec Netanyahu, affirmant qu’ils se sentaient ignorés.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.