Israël en guerre - Jour 226

Rechercher
Les otages du 7 octobre

L’otage Noa Argamani, 26 ans, vue dans l’une des premières vidéos du Hamas

Enlevée lors du festival Supernova du kibboutz Reim, le 7 octobre 2023

Noa Argamani, 26 ans, a été capturée par des terroristes du Hamas lors du massacre du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Noa Argamani, 26 ans, a été capturée par des terroristes du Hamas lors du massacre du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Noa Argamani apparaît dans l’une des premières vidéos du groupe terroriste palestinien du Hamas diffusées lors du massacre de centaines de fêtards au festival en plein air, Supernova, le 7 octobre, assise à l’arrière d’une moto derrière son ravisseur du Hamas, criant « Ne me tuez pas ! ».

Dans la vidéo, Argamani tend les bras vers son petit ami, Avinatan, également détenu par des terroristes du Hamas.

Le couple s’était rendu à l’événement musical au kibboutz Reim vendredi soir, mais n’avait pas mentionné leur destination aux parents d’Argamani, a déclaré son père, Yaakov Argamani, dans une vidéo réalisée par Bring Them Home Now, l’organisation qui gère les relations avec les presse et les médias pour les familles israéliennes des otages.

« Elle m’a fait allusion à quelque chose, je le comprends maintenant », a déclaré Yaakov. Elle m’a dit : ‘Abba [Papa], je peux aller ailleurs ?’. »

Tôt samedi matin, après avoir assisté aux offices de la fête, Yaakov a dit qu’il était allé voir Noa et Avinatan, et qu’il avait constaté qu’ils n’étaient pas dans la chambre.

Il a essayé d’appeler Noa, étudiante en deuxième année à l’Université Ben Gurion, mais en vain. Environ une demi-heure plus tard, Avinatan a appelé les Argamani et leur a raconté ce qui s’était passé lors de la rave dans le désert à laquelle participaient des centaines de jeunes Israéliens.

« J’ai travaillé [dur] et je me suis battu pour avoir une fille », a déclaré Argamani, en pleurs, assis à côté de son épouse, Leora. « Qu’est-ce qui se passe avec elle, comment fait-elle face à cette incertitude ? »

Des images du Hamas diffusées plus tard dans la journée ont montré Argamani détenue à Gaza, buvant une tasse d’eau.

« C’est un crime mondial », a déclaré Leora. « Elle a 26 ans, elle aime la fête et la vie, elle n’a rien fait de mal. Aidez-nous. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.