Mandelblit envisage de réouvrir le dossier d’un soldat éthiopien battu par un policier
Rechercher

Mandelblit envisage de réouvrir le dossier d’un soldat éthiopien battu par un policier

L’ancien procureur général, Yehuda Weinstein, avait décidé de clôturer l’enquête ; la police avait démis de ses fonctions le policier concerné

Des images de la vidéo montrant des policiers rouant de coups un soldat d'origine éthiopienne, Damas Pakada, qui a affirmé avoir été la cible d'une attaque raciste, en mai 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des images de la vidéo montrant des policiers rouant de coups un soldat d'origine éthiopienne, Damas Pakada, qui a affirmé avoir été la cible d'une attaque raciste, en mai 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le procureur général, Avichai Mandelblit, a déclaré au gouvernement qu’il envisageait de réouvrir un dossier contre un policier qui a été filmé en 2015 en train de battre un soldat israélien d’origine éthiopienne.

Un communiqué publié lundi par le bureau du procureur général indique que Mandelblit a examiné une pétition déposée auprès de la Cour suprême, qui demande que l’affaire soit à nouveau examinée.

L’ancien procureur général, Yehuda Weinstein, avait décidé de clôturer l’enquête.

La vidéo montre un policier battant Damas Pakada, soldat israélien d’origine éthiopienne. Après enquête, la police avait décidé de démettre de ses fonctions le policier, mais avait déclaré qu’il n’y avait pas de raison de le poursuivre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...