Israël en guerre - Jour 228

Rechercher
"La folie doit cesser"

Manifestations étudiantes : un chef républicain dénonce « un virus de l’antisémitisme »

Mike Johnson condamne "l'idéologie radicale et extrême" et n'exclut pas de faire appel à la Garde nationale pour rétablir l'ordre sur les campus

Le président de la Chambre des Représentants des États-Unis, Mike Johnson, donne une conférence de presse aprèss'être entretenu avec des étudiants juifs, alors qu'étudiants et militants pro-palestiniens continuent de manifester contre Israël sur le campus de l'Université Columbia à New York, le 24 avril 2024. (Timothy A. Clary/AFP)
Le président de la Chambre des Représentants des États-Unis, Mike Johnson, donne une conférence de presse aprèss'être entretenu avec des étudiants juifs, alors qu'étudiants et militants pro-palestiniens continuent de manifester contre Israël sur le campus de l'Université Columbia à New York, le 24 avril 2024. (Timothy A. Clary/AFP)

Le ténor républicain Mike Johnson a déploré mercredi « qu’un virus de l’antisémitisme » se propageait sur les campus américains en proie à des manifestations anti-Israël, n’excluant pas d’appeler Joe Biden à déployer la Garde nationale pour les disperser.

« La folie doit cesser », a lancé le président de la Chambre des représentants depuis l’université new-yorkaise Columbia, épicentre du mouvement qui secoue les campus du pays.

Le chef républicain a dénoncé « l’idéologie radicale et extrême » des manifestants, dénonçant le fait qu’ils plaçaient « une cible sur le dos des étudiants juifs aux Etats-Unis ».

« Le virus de l’antisémitisme s’est propagé à d’autres campus », a-t-il condamné, sous les huées de manifestants.

Des étudiants participant à un rassemblement anti-Israël sur le campus de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles, le 24 avril 2024. (Crédit : Frederic J. Brown/AFP)

« Si la situation n’est pas maîtrisée rapidement et si les menaces et intimidations ne cessent pas, il sera alors temps de faire appel à la Garde nationale », a-t-il affirmé. Avant d’ajouter : « Nous devons rétablir l’ordre sur ces campus. »

Mike Johnson a également suggéré la démission de la présidente de l’université Columbia, Minouche Shafik, « si elle ne remet pas immédiatement de l’ordre à ce chaos ».

Les universités sont devenues un point chaud de débat aux Etats-Unis depuis l’attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre sur le sol israélien, qui a entraîné la mort de 1 170 personnes, selon un bilan de l’AFP établi à partir de données officielles israéliennes.

La vaste opération militaire d’Israël a provoqué une catastrophe humanitaire et fait plus de 34 000 morts dans la bande de Gaza, essentiellement des civils, selon le ministère de la Santé, dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Nemat (Minouche) Shafik, présidente de l’Université Columbia, David Schizer, doyen émérite de la faculté de droit de Columbia, Claire Shipman, co-présidente du conseil d’administration de l’Université Columbia, et David Greenwald, co-président du conseil d’administration de l’Université Columbia, témoignant lors d’une audition de la commission de l’Éducation et du Travail de la Chambre des représentants sur l’antisémitisme dans les campus universitaires, au Capitole, à Washington, le 17 avril 2024. (Crédit : Drew Angerer/AFP)

Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

Israël dit avoir éliminé 13 000 terroristes palestiniens dans la bande de Gaza, en plus d’un millier de terroristes qui ont pris d’assaut Israël le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.