Mexico votera dorénavant en faveur d’Israël dans les instances internationales
Rechercher

Mexico votera dorénavant en faveur d’Israël dans les instances internationales

Netanyahu a remercié le dirigeant mexicain qui refuse désormais de suivre les résolutions "partiales" contre l'Etat juif

Le Premier ministre israélien serre la main au président mexicain Enrique Pena Nieto, à la résidence Los Pinos de Mexico, le 14 septembre 2017 (Crédit :  AFP/ ALFREDO ESTRELLA)
Le Premier ministre israélien serre la main au président mexicain Enrique Pena Nieto, à la résidence Los Pinos de Mexico, le 14 septembre 2017 (Crédit : AFP/ ALFREDO ESTRELLA)

RIO DE JANEIRO — Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a tweeté un message de gratitude au Mexique suite à son annonce que le pays d’Amérique latine ne voterait pas contre l’Etat juif lors des prochains votes aux Nations unies.

« Merci au président du Mexique @EPN et au secrétaire des affaires étrangères Videgaray qui refusent de suivre les résolutions anti-israéliennes à l’ONU. Votre amitié est profondément précieuse », a tweeté Netanyahu la semaine dernière. Le message comprenait des émoticônes aux couleurs des drapeaux israélien et mexicain. les initiales EPN désignent Enrique Pena Neito, le président du Mexique.

Le Mexique aurait annoncé qu’il changera sa stratégie de vote à l’ONU et dans d’autres organismes internationaux en mettant un terme aux votes favorables aux résolutions palestiniennes, a fait savoir le site UnitedWithIsrael mercredi dernier.

Le ministre des Affaires étrangères mexicain Luis Figari est entré en contact avec l’ambassadeur israélien au Mexique Yoni Pelad et lui a fait part de ce changement de stratégie qui sera appliqué dans les prochains votes liés au conflit israélo-palestinien, a fait savoir le journal Yedioth Ahronoth.

Cette déclaration survient deux mois après une visite de Netanyahu au Mexique, au cours d’un déplacement en Amérique latine qui avait également compris l’Argentine et la Colombie.

A la mi-septembre, le Premier ministre Benjamin Netanyahu était devenu le premier chef de gouvernement israélien en exercice à se rendre en Amérique du Sud. Il y a rencontré le président mexicain Enrique Pena Nieto à Mexico et a signé plusieurs accords renforçant les liens et la coopération entre les deux pays.

La relation entre les deux nations avait connu quelques tensions au début de l’année en raison d’un tweet dans lequel Netanyahu semblait saluer le projet du président américain Donald Trump de faire construire un mur à la frontière avec le Mexique. Le président israélien Reuven Rivlin avait ultérieurement émis un communiqué s’excusant pour un éventuel malentendu.

Au mois d’octobre, l’ancien ambassadeur mexicain à l’UNESCO, qui avait été limogé l’année dernière pour avoir quitté un vote portant sur une résolution anti-israélienne niant les liens entre les Juifs et Jérusalem, a été mis à l’honneur à Los Angeles.

De plus, Andres Roemer a reçu le prix du Gardien de la paix et de l’histoire des mains de StandWithUs au cours d’une cérémonie organisée vendredi à Los Angeles, a fait savoir le site Internet Milenio.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...