Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Moscou exhibe ses armes à Abou Dhabi avant l’anniversaire de l’invasion en Ukraine

Proches partenaires des États-Unis, notamment sur le plan militaire, les Émirats, riche pays pétrolier du Golfe, maintiennent d'excellentes relations avec la Russie

Des missiles exposés au pavillon russe lors de l'Exposition internationale de la défense (IDEX) au Centre international des expositions d'Abu Dhabi, le 20 février 2023. (Crédit : Ryan LIM / AFP)
Des missiles exposés au pavillon russe lors de l'Exposition internationale de la défense (IDEX) au Centre international des expositions d'Abu Dhabi, le 20 février 2023. (Crédit : Ryan LIM / AFP)

La Russie a affiché sa présence lundi au salon de l’armement d’Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, exposant des armes testées au combat et destinées à l’exportation, à quatre jours de l’anniversaire de l’invasion de l’Ukraine. 

Dans un pavillon relativement isolé de l’exposition internationale de la défense (Idex) dans la capitale émiratie, Moscou expose des véhicules blindés, des hélicoptères de combat et des systèmes de missiles antiaériens.

Au total, plus de 200 modèles grandeur nature sont exposés à Abou Dhabi, selon Rosoboronexport, société publique russe chargée des ventes d’armement.

Proches partenaires des États-Unis, notamment sur le plan militaire, les Émirats, riche pays pétrolier du Golfe, maintiennent d’excellentes relations avec la Russie, frappée par des sanctions américaines et européennes en raison de l’offensive contre l’Ukraine lancée le 24 février 2022.

En visite à l’Idex, l’un des salons militaires les plus importants de la région, le vice-Premier ministre russe Denis Mantourov a salué les relations avec les Émirats arabes unis, à la « première place parmi des pays arabes en termes de commerce » avec Moscou.

Des visiteurs devant des maquettes de chars au pavillon russe de l’Exposition internationale de la défense (IDEX) au Centre international des expositions d’Abou Dhabi, le 20 février 2023. (Crédit : Ryan LIM / AFP)

« En 2022, les échanges commerciaux entre la Russie et les Émirats ont augmenté de 68 % et ont atteint neuf milliards de dollars », a-t-il déclaré, selon l’agence officielle russe TASS.

La Russie est le deuxième exportateur d’armes au monde après les États-Unis, selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. 

De son côté, le directeur de Rosoboronexport, Alexander Mikheev, a qualifié les pays du Moyen-Orient de « partenaires importants ». Rosoboronexport se prépare à proposer des drones de reconnaissance et de frappe à des partenaires étrangers, a-t-il ajouté, cité par TASS.

Cette nouvelle édition de l’Idex a également été l’occasion de dévoiler le premier navire sans pilote produit conjointement par les industriels des Émirats arabes unis et d’Israël.

Les deux pays ont multiplié les accords et domaines de coopération depuis la normalisation officielle de leurs relations en 2020.   

Des officiers militaires biélorusses devant des obus lourds exposés au pavillon russe lors de l’Exposition internationale de la défense (IDEX) au Centre international des expositions d’Abou Dhabi, le 20 février 2023. (Crédit : Ryan LIM / AFP)

Menaces iraniennes

Au Navdex, le salon consacré aux industries navales parallèlement à l’Idex, Israel Aerospace Industries (IAI) et le consortium émirati EDGE ont présenté un navire de surface sans pilote (USV). 

Doté de capteurs avancés, de sonars et de systèmes de contrôle opérés à distance, le navire pourrait être déployé pour la surveillance, la reconnaissance ainsi que la détection de mines et de sous-marins, selon IAI. 

« Pour la première fois, nous faisons la démonstration d’un projet commun qui montre les capacités et les forces des deux entreprises en matière de sécurisation des côtes et de lutte contre les mines », a affirmé à l’AFP Oren Guter, qui dirige le programme naval d’IAI. 

Selon cet ancien capitaine de la marine israélienne, les navires sans pilote visent à contrer « les menaces ici dans la région » et à l’étranger.

Dans le cadre d’un partenariat noué l’année dernière, IAI et EDGE travaillent également sur le développement d’un système anti-drone. 

Des opérateurs gèrent un poste de commande d’Israel Aerospace Industries (IAI) lors d’une démonstration maritime sans pilote lors de l’exposition sur la défense navale et la sécurité maritime (NAVDEX), organisée dans le cadre de l’exposition internationale de la défense (IDEX), au Centre international des expositions d’Abu Dhabi, le 20 février 2023. (Crédit : Ryan LIM / AFP)

Signe des liens croissants entre les deux pays, le géant de l’armement israélien Elbit Systems a ouvert une division aux Émirats arabes unis, qui a décroché en janvier 2022 un contrat d’environ 53 millions de dollars avec l’armée de l’air émiratie.  

« La sécurité est un domaine de coopération naturel entre Israël et les Émirats », notamment face aux menaces iraniennes, a souligné Torbjorn Soltvedt, de la société de renseignement sur les risques Verisk Maplecroft. 

Dimanche, Israël a accusé l’Iran d’être derrière l’attaque d’un navire pétrolier lié à un homme d’affaires israélien, touché, selon la compagnie qui l’exploite, « par un objet aéroporté » en mer d’Arabie.

Les États-Unis et plusieurs pays du Golfe dénoncent régulièrement les agissements de Téhéran dans cette zone maritime stratégique, voie de navigation quasi-exclusive pour relier les pays pétroliers du Golfe aux marchés mondiaux.

« La lutte contre la menace croissante qui pèse sur la navigation dans le golfe Persique et le golfe d’Oman sera une priorité », a assuré M. Soltvedt.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.