Netanyahu : racontez l’histoire du ballon incendiaire dans la cour d’école
Rechercher

Netanyahu : racontez l’histoire du ballon incendiaire dans la cour d’école

Le Premier ministre a demandé "à tous les pères et à toutes les mères" de raconter autour d'eux l'histoire de ce ballon incendiaire qui a atterri dans une cour d'école

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu  dans une vidéo diffusée le 20 février 2018 (Capture d'écran/Facebook)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans une vidéo diffusée le 20 février 2018 (Capture d'écran/Facebook)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a posté une vidéo sur les réseaux sociaux lundi soir demandant à tous les parents du monde de raconter l’histoire d’un ballon incendiaire lancé depuis Gaza qui a atterri dans la cour d’une école maternelle israélienne alors que les enfants jouaient à l’extérieur, mardi dernier.

Netanyahu a expliqué que ces « beaux enfants ont manqué d’être brûlés vifs » et qu’ils ont été sauvés par une éducatrice qui les a mis en sécurité à l’intérieur.

« Qu’est-ce que cela dit des terroristes qui dirigent Gaza, qu’ils tentent ainsi de brûler vifs de petits écoliers qui fréquentent les jardins d’enfants israéliens ? », dit Netanyahu dans cette vidéo diffusée en anglais. « C’est ce contre quoi Israël se bat tous les jours ».

Le Premier ministre a expliqué que les personnes regardant cette vidéo devaient dire à leurs enfants qu’ils les aiment et qu’ils les protégeront toujours, les appelant ensuite à raconter cette histoire autour d’eux.

Le ballon de Gaza qui transportait des combustibles s’était posé dans une communauté israélienne, à proximité de la frontière, alors que les enfants jouaient aux abords de l’école. Une éducatrice était parvenue à faire entrer les enfants à l’intérieur et il n’y avait pas eu de blessés.

« Nous sommes sortis avec les enfants dans l’après-midi pour jouer », avait raconté Batsheva Baruchi, une éducatrice, à la Dixième chaîne. « Après cinq minutes quelque chose a brûlé et de la fumée nous est tombée dessus depuis le ciel. J’ai immédiatement compris que c’était un ballon incendiaire ».

Un homme inspecte l’endroit où un ballon incendiaire a atterri dans la cour d’un jardin d’enfants du conseil régional de Sdot Negev, le 17 juillet 2018 (Capture d’écran : Dixième chaîne)

Baruchi a indiqué qu’elle et d’autres employées de l’établissement situé dans la région de Sdot Negev avaient ramené les enfants dans une pièce à l’intérieur, en sécurité. « Nous avons été sauvés », a-t-elle dit. « Que se serait-il passé s’il était tombé près de l’un des enfants ? »

Les pompiers et les police ont été appelés sur les lieux. Aucun dégât n’a été causé par le ballon incendiaire.

Un ballon transportant des combustibles envoyé vers Israël par des Palestiniens, à l’est de Gaza City, le 29 juin 2018 (Crédit : AFP PHOTO / MAHMUD HAMS)

Tandis que la majorité des cerfs-volants et des ballons lancés vers le territoire israélien ces dernières semaines ont transporté des dispositifs explosifs pour incendier les champs et les biens israéliens, certains ont également été attachés à des bombes artisanales.

Dans la matinée, un dispositif incendiaire suspect attaché à un ballon a atterri sur le terrain d’une école élémentaire de la région d’Eshkol. L’école a été fermée pour les vacances d’été et aucun enfant n’était donc présent lorsque le dispositif s’est posé.

Les Palestiniens, à Gaza, ont lancé de nombreuses centaines de cerfs-volants, de ballons et de préservatifs en latex gonflés transportant des matériels inflammables – et occasionnellement des explosifs – vers le territoire israélien au cours de ces derniers mois, allumant des feux sur une base quasiment quotidienne qui ont anéanti des milliers d’hectares de champs agricoles, de parcs et de forêt.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...