Rechercher

Neuf employés d’un centre de soins inculpés pour avoir maltraité des résidents

Les employés sont accusés d'avoir maltraité les personnes dont ils avaient la charge sur le site de Kfar Bnei Zion et d'avoir empêché un autre employé de signaler les agressions

Photo d'illustration (Crédit : iStock)
Photo d'illustration (Crédit : iStock)

Dimanche, les procureurs ont déposé des actes d’accusation contre neuf employés d’un centre de soins du centre d’Israël, accusés d’avoir maltraité des résidents, ce qui porte à plus d’une douzaine le nombre de personnes impliquées dans cette affaire.

Il s’agit du dernier développement en date dans les allégations d’abus au centre Kfar Bnei Zion à Rosh Haayin, qui s’occupe de personnes handicapées ayant des besoins spéciaux.

Les employés ont été accusés d’avoir abusé des personnes sans défense et d’avoir empêché un autre membre du personnel de signaler les abus dont il avait été témoin.

Plus tôt cette année, des actes d’accusation ont été déposés contre d’autres employés du site.

Les procureurs avaient déclaré à l’époque que « les actes d’accusation décrivent un processus long et grave d’abus physiques et mentaux particulièrement cruels contre des personnes impuissantes qui ne peuvent pas se défendre. »

Les agresseurs présumés sont accusés d’avoir frappé les résidents, de les avoir piétinés, poussés, pincés et de les avoir giflés.

Sur la période en question, le centre s’est occupé d’une quinzaine de résidents handicapés nécessitant des soins particuliers.

Les incidents ont été révélés après que l’un des résidents du centre de soins a déclaré à sa famille qu’un employé l’avait attaqué. Des fonctionnaires du ministère des Affaires sociales ont porté l’incident à la connaissance de la police, qui a ensuite arrêté certains des employés.

À ce jour, 13 personnes ont été inculpées pour des abus commis dans ce centre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...