Nucléaire : Le Drian appelle l’Iran à faire preuve de « maturité politique »
Rechercher

Nucléaire : Le Drian appelle l’Iran à faire preuve de « maturité politique »

Le chef de la diplomatie a mis en garde contre toute "spirale belliqueuse", soulignant la "responsabilité" des Américains et insisté sur la nécessité de dialoguer avec l'Iran

Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian et son homologue Mohammad Zarif à la mission française des Nations unies en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, ke 24 septembre 2018. (Crédit : AFP/MANDEL NGAN)
Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian et son homologue Mohammad Zarif à la mission française des Nations unies en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, ke 24 septembre 2018. (Crédit : AFP/MANDEL NGAN)

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a qualifié de « mauvaise réaction » la menace par l’Iran de ne plus respecter deux engagements de l’accord nucléaire de 2015, et appelé Téhéran à faire preuve de « maturité politique ».

« L’Iran a une mauvaise réaction, face à la mauvaise décision américaine de se retirer des accords de Vienne et d’accumuler des sanctions », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères dans une interview au Parisien mise en ligne samedi soir sur le site du quotidien.

Le 8 mai, l’Iran a donné deux mois aux Européens pour sortir les secteurs pétrolier et bancaire iraniens de leur isolement provoqué par les sanctions américaines, faute de quoi la République islamique renoncerait à des engagements pris dans l’accord international de 2015 qui limitant drastiquement son programme nucléaire.

L’Iran a ainsi fait savoir qu’il cesserait de limiter ses réserves d’eau lourde et d’uranium enrichi, revenant sur des restrictions consenties par l’accord. Les Européens ont exprimé leur « vive préoccupation » après ces décisions.

« C’est dommage que les États-Unis ne respectent pas leurs engagements, l’Iran doit témoigner de sa maturité politique pour respecter les siens », a souligné M. Le Drian.

Le ministre français des Affaires étrangères a aussi mis en garde contre toute « spirale belliqueuse », soulignant au passage la « responsabilité » des Américains, et insisté sur la nécessité pour cela de dialoguer avec l’Iran.

Le Pentagone a annoncé vendredi l’envoi au Moyen-Orient d’un navire de guerre transportant des véhicules, notamment amphibies, et d’une batterie de missiles Patriot, s’ajoutant au déploiement dans la région d’un porte-avions face à des menaces d’attaques « imminentes » attribuées à l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...