Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Oman appelle à la désescalade lors d’une visite du chef de la diplomatie iranienne

"La question palestinienne est le principal problème que nous nous efforçons de résoudre", a déclaré Sayyid Badr Al Busaidi

Sayyid Badr bin Hamad Al-Busaidi, ministre des Affaires étrangères d'Oman, intervient à la 65ème session de l'Assemblée générale des Nations unies au siège des Nations unies, le 28 septembre 2010 à New York. (AP Photo/Frank Franklin II)
Sayyid Badr bin Hamad Al-Busaidi, ministre des Affaires étrangères d'Oman, intervient à la 65ème session de l'Assemblée générale des Nations unies au siège des Nations unies, le 28 septembre 2010 à New York. (AP Photo/Frank Franklin II)

Le ministre omanais des Affaires étrangères a appelé dimanche à la désescalade dans la région lors d’une rencontre avec son homologue iranien, qui a entamé à Mascate une tournée régionale.

Ce déplacement du ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, survient dans un contexte de fortes tensions régionales exacerbées par l’attaque du 1er avril imputée à Israël contre le consulat iranien à Damas, avec en toile de fond la guerre en cours à Gaza entre Israel et les terroristes du Hamas palestinien.

« Oman soutient les efforts visant à réduire l’escalade dans la région, à traiter les différents problèmes et conflits et à faire prévaloir la voix de la sagesse », a déclaré le ministre omanais Sayyid Badr Al Busaidi, cité par l’agence de presse officielle du sultanat.

« La question palestinienne est le principal problème que nous nous efforçons de résoudre », a-t-il ajouté.

Le ministre des Affaires étrangères iranien Hossein Amir-Abdollahian écoutant une question lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue syrien Faisal Mekdad, à Téhéran, en Iran, le 31 juillet 2023. (Crédit : Vahid Salemi/AP)

Son homologue iranien a salué le renforcement des relations entre l’Iran et Oman et remercié le sultanat pour avoir condamné l’attaque de Damas.

Téhéran avait promis de riposter à la destruction de l’annexe consulaire de l’ambassade iranienne à Damas, qui a provoqué la mort de sept membres des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de la République islamique, dont deux hauts gradés.

« Cette action du régime sioniste [Israël] était une attaque terroriste utilisant des avions et des missiles de fabrication américaine », a accusé M. Amir-Abdollahian depuis Oman.

Peu avant, le chef de la diplomatie iranienne s’est entretenu, toujours à Mascate, avec Mohammed Abdel Salam, le porte-parole des Houthis, mouvement soutenu par Téhéran qui a mené ces derniers mois des dizaines d’attaques contre des navires en mer Rouge et dans le golfe d’Aden en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza.

Des membres des Houthis soutenus par l’Iran au Yémen marchent sur des drapeaux israéliens et américains peints dans la rue à Sanaa lors d’un rassemblement de soutien aux Palestiniens dans le cadre de la guerre entre Israël et le groupe terroriste Hamas à Gaza, le 28 février 2024. (Crédit : Mohammed Huwais/AFP)

En riposte aux attaques à répétition des insurgés, Washington et Londres ont mené depuis janvier plusieurs frappes contre les positions des Houthis au Yémen.

Le ministre iranien « a décrit les attaques américaines et britanniques contre le Yémen comme une violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de ce pays, dans le contexte de leur plein soutien à la poursuite des crimes du régime sioniste [Israël] contre la nation palestinienne opprimée et résiliente », selon son ministère.

Sa visite à Oman est la première étape d’une « tournée régionale », selon son ministère, qui n’a pas précisé les autres pays au programme.

Le journal pro-gouvernemental syrien Al-Watan a affirmé dimanche qu’il se rendrait à Damas lundi pour une visite officielle.

Selon ce quotidien, les répercussions de l’attaque du 1er avril constitueront le point central des discussions, outre les relations bilatérales et la situation à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.