Ouverture d’une enquête suite à un double meurtre présumé dans le nord d’Israël
Rechercher

Ouverture d’une enquête suite à un double meurtre présumé dans le nord d’Israël

Les deux hommes, tués par balles alors qu'il circulaient à bord d'une voiture à Daliyat al-Karmel, s'appelaient Ofer Abu Sauda et Carlos Abu Tamimi

Un pare-brise de voiture criblé de balles dans une vidéo qui aurait été filmée sur la scène d'un double meurtre dans le nord d'Israël, le 7 mai 2020 (Capture d'écran/Twitter)
Un pare-brise de voiture criblé de balles dans une vidéo qui aurait été filmée sur la scène d'un double meurtre dans le nord d'Israël, le 7 mai 2020 (Capture d'écran/Twitter)

Deux hommes ont été retrouvés morts vendredi, tués par balles, dans le nord d’Israël à la suite de ce qui serait un double meurtre présumé.

Les hommes ont été tués dans la ville à majorité druze de Daliyat al-Karmel, située à proximité de Haïfa. Ils habitaient tous les deux la ville druze voisine d’Isfiya.

Leurs identités ont été révélées : ils s’appelaient Ofer Abu Sauda et Carlos Abu Tamimi.

Leurs corps sans vie ont été retrouvés dans un véhicule, aux abords de la place du Policier. Leur mort a été immédiatement prononcée.

Les services du Magen David Adom avaient reçu un appel leur signalant la fusillade aux environs de 23h32 vendredi. Ils ont précisé que l’une des victimes avait environ 28 ans, et que l’autre était un quadragénaire.

« Quand nous sommes arrivés sur les lieux, il y avait une grosse agitation », ont commenté deux employés du MDA, Hanan Zohar et Meirav Kaufman. « Nous avons procédé à l’examen de signes vitaux, mais ils ne montraient plus aucun signe de vie. Nous avons été rapidement amenés à les déclarer morts. »

La police est ensuite arrivée et a fouillé le secteur à la recherche d’éventuels suspects et de preuves potentielles. Les forces de l’ordre estiment pour le moment que les meurtres sont liés au milieu du crime organisé et ont lancé une enquête. Aucune arrestation n’a encore été effectuée dans ce dossier.

Quelques heures avant ces meurtres, deux hommes avaient été grièvement blessés lors d’une rixe survenue dans la ville de Turan, en Basse-Galilée.

Jeudi, un jeune de 22 ans a été poignardé dans la ville de Jadeidi-Makr, située à proximité d’Akko. Il a été grièvement touché. Un homme de 65 ans, originaire de la ville, a été arrêté, soupçonné d’être l’auteur de cette agression.

21 Arabes israéliens ont été tués depuis le début de l’année 2020, notamment quatre femmes, et des dizaines de personnes ont été blessées lors de fusillades ou d’attaques à l’arme blanche.

À la fin de l’année dernière, un grand nombre d’Arabes israéliens avaient pris part à des manifestations dénonçant la violence dans leurs communautés. Ils avaient appelé les autorités à agir davantage pour aider à réduire ce phénomène.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...