Rechercher

PayPal investit dans la plate-forme de commerce électronique israélienne Cymbio

Fondée en 2014, la société basée à Tel Aviv a également levé 20 millions de dollars lors d'une levée de fonds de série B il y a quatre mois

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Vue extérieure des bureaux d'eBay/PayPal à San Jose, en Californie. (Crédit : AP Photo/Paul Sakuma)
Vue extérieure des bureaux d'eBay/PayPal à San Jose, en Californie. (Crédit : AP Photo/Paul Sakuma)

À travers sa branche de capital-risque PayPal Ventures, le géant américain de la Fintech, PayPal, a investi dans la société israélienne Cymbio, développeur d’une plate-forme de commerce numérique, ont annoncé jeudi les deux entreprises.

Le montant de l’investissement n’a pas été divulgué et est intervenu quatre mois après que Cymbio ait levé 20 millions de dollars lors d’une levée de fonds remportée par la société Corner Ventures (anciennement DAG Ventures). Basée à Palo Alto, Corner Ventures a également investi dans des sociétés comme GrubHub et Nextdoor, ainsi que dans un certain nombre de sociétés israéliennes comme Healthy.io, une entreprise de technologie médicale, et Melio, une start-up de la Fintech récemment valorisée à 4 milliards de dollars.

Les investisseurs de Cymbio, tels l’homme d’affaires israélien Udi Angel et Yuval Tal, cofondateur de la plate-forme de paiement Payoneer, ont également participé à la série B en novembre, à l’instar des nouveaux investisseurs Chris North, ancien directeur général d’Amazon UK, et Jeff Weiser, ancien directeur marketing chez Shopify.

Fondée en 2014, Cymbio a développé une plate-forme d’automatisation du marché et du dropshipping qui, suivant son analyse, aide les marques à se connecter aux détaillants locaux et augmenter leur chiffre d’affaires. Grâce à la plate-forme, les marques peuvent gérer les outils numériques et développer les ventes, explique la société, par une automatisation des processus de gestion quotidienne entre marques et détaillants.

La société affirme que sa plate-forme permet des connexions dans le domaine de la vente au détail avec plus de 800 marchés et détaillants. La société travaille avec des marques telles que New Balance et Steve Madden, ainsi qu’avec des détaillants tels que Macy’s, Dillard’s, Saks, Urban Outfitters et Walmart. Cymbio dispose de bureaux à Tel Aviv et New York.

Le PDG de Cymbio, Roy Avidor, a indiqué dans un communiqué que l’investissement de PayPal « reflétait le rôle important joué par Cymbio pour permettre aux marques de passer à un modèle de commerce multicanal ».

L’équipe de la plateforme de commerce numérique Cymbio. (Crédit : Cymbio)

Avidor, qui a cofondé la société avec Mor Lavi et le directeur technique Gilad Zirkel, a déclaré que le financement « soutiendra Cymbio dans la prochaine étape de notre parcours ». Cymbio espère étendre ses capacités pour mieux servir ses clients et déployer une offre de services financiers pour les marques, plus tard cette année.

Phil Valka, directeur principal de PayPal Ventures, a déclaré que la société israélienne partageait « l’ambition de PayPal de soutenir les entreprises de toutes tailles dans l’expansion de leurs opérations de commerce numérique ».

« La vente multicanal est l’un des moyens les plus efficaces pour les marques et commerçants d’atteindre davantage de consommateurs et ainsi augmenter leurs ventes. Nous sommes ravis d’investir dans une solution innovante qui résout les problèmes des clients liés aux intégrations de données, pour libérer de nouvelles opportunités de croissance », a ajouté Valka.

Fondée en 1998, PayPal a été conçue comme un système de paiement numérique permettant des transferts d’argent en ligne. Développée comme spin-off d’eBay, elle s’impose comme l’une des plus importantes sociétés de technologie financière au monde, avec environ 400 millions d’utilisateurs en 2021 et un chiffre d’affaires de plus de 25 milliards de dollars la même année, selon ses documents financiers.

La société opère dans la majorité des pays qui autorisent des transactions financières en ligne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...