Rechercher

Pays-Bas : pour 23 % des jeunes, la Shoah est exagérée ou un mythe – étude

Au Royaume-Uni et au Canada - 9 % de tous les participants estiment que la Shoah est fausse ou exagérée - et en Autriche et en France - 10 % partagent cet avis

Des troupes nazies devant la place Bijenkorf d'Amsterdam en 1941. (Crédit : Domaine public)
Des troupes nazies devant la place Bijenkorf d'Amsterdam en 1941. (Crédit : Domaine public)

Le gouvernement néerlandais a fait part mercredi de sa stupéfaction après la publication d’une étude selon laquelle près d’un quart des adultes de moins de 40 ans aux Pays-Bas estiment que la Shoah est un mythe ou a été exagéré.

Un avis partagé par 12 % des 2 000 participants néerlandais, tous âges confondus, à l’étude réalisée par la Claims Conference, une organisation qui représente les victimes juives du nazisme dans les procédures d’indemnisation et les aide via des programmes sociaux.

« Je trouve cela choquant », a déclaré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, cité par l’agence de presse néerlandaise ANP.

« On peut débattre de tout, mais il est important que nous soyons tous d’accord sur les faits », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte (Crédit : Bart Maat / ANP / AFP)

Environ 23 % des répondants des générations Y et Z – nés entre le début des années 1980 et environ 2010 – nient l’extermination de plus de six millions de Juifs par les nazis avant et pendant la Seconde Guerre mondiale ou estiment que les chiffres ont été exagérés.

Les résultats « ont révélé un manque inquiétant de connaissance des faits historiques clés sur l’Holocauste et le lien des Pays-Bas avec l’histoire de l’Holocauste », a déclaré dans un communiqué la Claims Conference, qui a mené son étude en décembre.

« Les chiffres globaux concernant le déni et la déformation sont également plus élevés par rapport aux autres pays que nous avons étudiés », a ajouté le président de l’organisation, Greg Schneider, cité dans le communiqué.

Les autres pays ciblés étaient le Royaume-Uni et le Canada – où 9 % de tous les participants estiment que la Shoah est fausse ou exagérée – et l’Autriche et la France – où 10 % partagent cet avis.

La maison où Anne Frank et sa famille se sont cachés à Amsterdam pendant la Shoah. (Crédit : Nati Shohat/Flash 90)

« C’est stupéfiant et extrêmement inquiétant que près d’un quart des jeunes Néerlandais remettent en question ces faits », a déclaré sur Twitter le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Wopke Hoekstra.

Le ministre de l’Éducation, Dennis Wiersma, a déclaré qu’un effort supplémentaire était nécessaire dans les écoles pour transmettre les faits sur la Shoah.

Un mémorial de la Shoah a été inauguré à Amsterdam en 2021 comportant les noms de plus de 102 000 Juifs néerlandais tués pendant la guerre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.